MISE AU POINT

Shunk et Kender : les grands témoins des avant-gardes d’après guerre

Le Centre Pompidou propose jusqu’au 5 août la première rétrospective consacrée aux photographes des avant-gardes d’après-guerre Harry Shunk (1924-2006) et János Kender (1937-2009). Les oeuvres exposées témoignent aussi bien d’un pan de l’histoire de l’art que d’une approche documentaire éminemment sensible et novatrice.

Autoportrait, Italie, vers 1966  © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais

Une précieuse documentation pour l’histoire de l’art contemporain

Des années 50 aux années 80, Shunk et Kender ont suivi les grandes figures artistiques des avant-gardes contemporaines, en France et à l’international. Vernissages, performances, artistes dans leur atelier : les photographes ont intégré le bouillonnement culturel de ces années marquées par de nombreuses innovations et expérimentations artistiques.

C’est en 1957 à Paris que le duo se rencontre. À l’époque, les photographes deviennent proches des Nouveaux Réalistes et se font les témoins du travail et des performances d’artistes tels que Pierre Restany, Jean Tinguely, Jacques Villeglé, François Dufrêne, Arman, Martial Raysse, Niki de Saint Phalle (dont la séance de tir est immortalisée en 1961), Yves Klein (son happening autour de ses “anthropométries”) et Daniel Spoerri (ses “dîners”).

Daniel Spoërri, Micro-tableau piège, intégrant un photomontage représentant Harry Shunk et Jànos Kender, vers 1965. © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Adagp, Paris 2019 © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque

À New York, où ils s’installent un peu plus tard, le duo fréquente de près Andy Warhol et gravite autour d’artistes pop-art tels que Yayoi Kusama, Roy Lichtenstein, Claes Oldenburg, d’artistes conceptuels comme Dan Graham et Robert Rauschenberg ou encore de la danseuse Trisha Brown.

Ainsi, les oeuvres sélectionnées - parmi les 1000 qui constituent le fonds de la Fondation Roy Lichtenstein entré au Centre Pompidou en 2008 - apparaissent comme un précieux témoignage sur l’un des moments charnières de l’histoire de l’art. Un travail d’autant plus important que comme le souligne le Centre Pompidou, “le monde de l’art d’après 1945 est terriblement avide d’images : l’heure est aux créations et aux manifestations éphémères – actions, performances, happenings et autres événements uniques n’existent aujourd’hui que par ces captations visuelles”.

François Dufrêne dans son atelier, Paris, 1963 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais 

Une oeuvre documentaire novatrice

L’exposition donne à voir l’art en train de se faire et elle est en cela déjà fascinante. Mais, par delà, elle offre aussi une proximité émouvante avec certaines des plus grandes figures artistiques de l’époque. En se positionnant au plus proche des artistes, physiquement et intimement (des scènes d’ateliers aux scènes de vies privées) et en se jouant de tous les moyens du médium (jeux de cadrages, de lumières, de compositions), Shunk et Kender créent “plus qu’un enregistrement des arts”; des oeuvres à part entière.

Yves Klein, vers 1961-1962 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais

Séance de tir de Niki de Saint Phalle, Jeanine de Goldschmidt-Rothschild, Pierre Restany, Daniel Spoerri et Janos Kender, Impasse Ronsin, Paris, 1961 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais 

Robert Rauschenberg dans son atelier, Lafayette Street, New York, 1968 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais

Pier 18 John Baldessari, New York, hiver 1970-1971 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais 

Niki de Saint Phalle dans son atelier, impasse Ronsin, Paris, 1961 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais  

Jacques Villeglé travaillant, Montparnasse,Paris 1961 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Adagp, Paris 2019 © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais  

Christo et Jeanne-Claude, La Côté empaquetée, 90 000 mètres carrés, taken during the project's installation. Little Bay, Sydney, 1968-1969 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais 

Arman se faisant coiffer par Harry Shunk chez lui, Nice, vers 1964 © J.Paul Getty Trust. Tous droits réservés. © Centre Pompidou/MNAM-CCI/Bibliothèque Kandinsky, Photothèque RMN-Grand Palais 

 

SHUNK-KENDER, L'art sous objectif (1957 - 1983)

Du 27 mars au 5 août 2019

Galerie de photographies, Centre Pompidou, Place Georges-Pompidou, 75004 Paris

09 May 2019 par Sophie Puig

Populaire

MISE AU POINT

Wim Wenders par Wim Wenders

Du 18 au 22 avril, une installation visuelle conçue par le cinéaste Wim Wenders prendra ses quartiers sous la nef du Grand Palais à Paris. Le commissaire de l’exposition Jérôme Neutres, qui est à l’origine de l’idée, a répondu à nos questions.

12 Apr 2019 par Jean-baptiste Gauvin
MISE AU POINT

Par la fenêtre d’André Kertész

La galerie Bruce Silverstein à New York présente jusqu’au 4 mai la série Window Views d’un des pionniers de la photographie : André Kertész. Depuis son déménagement aux États-Unis en 1952, jusqu'à sa mort en 1985, le photographe hongrois a photographié avec méditation de la fenêtre de son appartement du 12e étage donnant sur Washington Square Park.

17 Apr 2019 par Claire Debost
MISE AU POINT

Les mises en scène acides et féroces de Miles Aldridge

Jusqu’au 4 mai la Galerie Christophe Guye (Zürich) consacre une exposition au photographe anglais Miles Aldridge. Intitulée « Screenprints, Polaroids and Drawings », elle présentera, aux côtés de certaines de ses oeuvres les plus célèbres, son travail en sérigraphie et certains de ses travaux préparatoires (polaroïds, dessins).

29 Mar 2019 par Sophie Puig

Articles similaires

MISE AU POINT

Wim Wenders par Wim Wenders

Du 18 au 22 avril, une installation visuelle conçue par le cinéaste Wim Wenders prendra ses quartiers sous la nef du Grand Palais à Paris. Le commissaire de l’exposition Jérôme Neutres, qui est à l’origine de l’idée, a répondu à nos questions.

12 Apr 2019 par Jean-baptiste Gauvin
INSPIRATION

Entre réel et fiction, l'Univers froid et inquiétant de B-E. Tuppen

Basée à Harstad, en Norvège, Bjorg-Elise Tuppen est aussi douée pour la photographie que pour le graphisme et a réussi à créer un univers inédit, dans lequel les lois physiques que nous connaissons semblent fondre et se mélanger entre elles. La pesanteur est déréglée, le ciel et la mer s’épousent parfois et permettent à des animaux marins d’apparaître là où on ne les attend pas.

19 Apr 2018 par Alexandre Nessler