MISE AU POINT

Elle retrouve son appareil photo ... deux ans après l'avoir perdu en pleine mer !

Une des photos retrouvées dans l'appareil de Serina Tsubakihara

 

Été 2015 : la jeune Serina Tsubakihara profite de vacances bien méritées avec ses camarades de promotion sur la petite île japonaise d’Ishigaki, à 400 kilomètres au large d’Okinawa. Lors d’une session de plongée sous-marine, elle emporte son Canon G12 qu’elle prend soin de protéger dans un boîtier hermétique spécialement acheté pour l’occasion. Seulement, après quelques minutes dans l’eau, l’étudiante japonaise perd son appareil.

Deux ans plus tard, un groupe d’écoliers taïwanais participant à une mission de nettoyage d’une plage, font la découverte d’une étrange boîte recouverte d’algues de coraux et de coquillages. À l’intérieur, se trouve un Canon G12.

 

Le boîtier retrouvé couvert de coraux

L'intérieur du boîtier intact

L'appareil de Serina en parfait état

Pas une goutte d’eau ne semble avoir pénétré le boîtier. L’appareil est intact, en parfait état de marche et il lui reste encore une bonne partie de sa batterie. Les organisateurs de l’opération de la plage parcourent rapidement les photos et décident de chercher le propriétaire de l’appareil. Un appel à témoin est publié sur Facebook avec les photos tirées de la carte mémoire. Très rapidement, une amie de Serina tombe sur le post et la reconnaît. C’est ainsi que l’étudiante japonaise a pu retrouver son appareil photo, après qu’il ait passé deux ans en mer de Chine et traversé plus de 250 kilomètres. Comme quoi, il ne faut jamais dire jamais. 

 

03 Apr 2018 par Elias Khatal

Populaire

MISE AU POINT

Canon laisse tomber l'argentique !

Le géant japonais Canon a annoncé le 30 mai qu’il arrêtait la vente de son EOS-1V, dernier modèle de la marque qui produisait des photos argentiques. Sorti en 2000, ce modèle marque la fin de l'ère argentique chez Canon, pourtant sur le marché depuis plus de 80 ans.

01 Jun 2018 par Alexandre Nessler

Articles similaires

INSPIRATION

Les sans abris à travers l'objectif d'une fille de 17 ans !

Dans une série aussi émouvante que puissante, la très jeune photographe Leah Denbok explore le quotidien des sans-abris de Toronto au Canada. Inspirée par le travail de Jefferies et de l'histoire de sa mère, elle retranscrit à travers ses photos la vie de ces personnes de manière très humaine. Nowhere to Call Home, le livre tiré de cette série, est une collection de portraits plus saisissants les uns que les autres.

08 Jun 2018 par Elias Khatal