MEERO STORIES

Les photos perdues du New-York des années 70

En 1978, une grève généralisée des journaux a empêché les photographes mandatés d’habitude de travailler. Sans mission, au moins huit d’entre eux, dont Neal Boenzi, D. Gorton, Eddie Hausner, Paul Hosefros, Bob Klein, Larry Morris, Gary Settle et Joyce Dopkeen (première femme engagée par le Times en tant que photographe), ont passé l’été à explorer les parcs des 5 grands boroughs de New-York. Laissant traîner leurs objectifs aux quatre coins de la ville, cette équipe désoeuvrée a pris en quelques semaines plus de 3 000 clichés. Cette collection d’images est instantanément devenue un document exceptionnel de ce qu’était la vie à cette époque.

Seulement, les photos ont été perdues pendant plus de 40 ans. Cachées dans deux cartons, les pellicules ont été retrouvées par hasard dans un local, il y a quelques mois par des employés municipaux. À la manière d’une capsule temporelle, on retrouve là un témoignage unique d’un temps que beaucoup n’ont pas connu et que d’autres ont oublié. En se promenant dans ces images, on découvre un peu de tout. Des chats sur des bicyclettes, des maillots de bain des années 1970, des cochons rôtis sur des lits de braises. On retient la dimension authentique, non filtrée et inchangée de ces clichés qui semblent tout simplement irréels. Une preuve, une fois de plus, que les photographes sont essentiels à la documentation de la vie. Une exposition comprenant une soixantaine de ces images va être organisée près de Central Park du 3 mai au 14 juin. En voici quelques-unes !

Neal BonziNeal Bonzi

Gary Settle Gary Settle

Joyce Dopkeen

Joyce Dopkeen

Paul Hosefros

Gary Settle

new York

Photographe non identifié

D.Gorton

D. Gorton

Paul Hosefros

Paul Hosefros

Paul Hosefros

Paul Hosefros

Ed Hausner

Ed Hausner

Neal Boenzi

Paul Hosefros

04 May 2018 par Elias Khatal

Populaire

MISE AU POINT

Les fenêtres troubles de Merry Alpern

En attrapant ce qui se trame dans la salle de bain d’un peep-show, la photographe américaine a fait une série à la fois dérangeante et belle qui questionne le rapport entre femmes et hommes. Pour la première fois à Paris, la galerie Miranda expose cette magnifique série.

08 Mar 2019 par Jean-baptiste Gauvin

Articles similaires

MISE AU POINT

5 photographes de Festival à suivre cet été

Chaque été, les Festivals de musique sont les terrains de jeux des photographes adeptes de la fête et de l'ambiance joviale. Les éléments colorés et insolites ajoutés à l'émotion intense qui se fait sentir dans ces lieux hors du commun sont tout simplement idéaux pour obtenir de magnifiques photos. Retrouvez les 5 photographes à suivre cet été pour un aperçu incroyable des meilleurs festivals du monde.

06 Jun 2018 par Alexandre Nessler