MEERO SCHOOL

6 conseils pour démarrer en photographie de Surf

Une discipline qui fait rêver

Les sports extrêmes sont faits d’exploits et les exploits se doivent d’être enregistrés. C’est pourquoi les sports extrêmes et la photographie sont aujourd’hui étroitement liés. La photographie de surf s’est énormément développée ces dernières décennies. Parce qu’elle est pratiquée dans un cadre souvent rêvé de tous. Parce qu’elle met en scène l’homme maîtrisant la nature avec une facilité déconcertante. Parce qu’elle incarne un mode de vie libre et sans tracas. Tous les ingrédients sont réunis pour former de belles photos. Le soleil, l’eau, la vitesse, l’originalité des postures et la tension qui se forme sur le creux de la vague.

Le surf est un sport qui appelle un certain esthétisme provoqué par l’harmonie entre ses différents acteurs. Mais derrière les exploits des pratiquants, il y a des passionnés. Des passionnées du surf, évidemment, mais aussi passionnés de photographie. Car pour sortir des clichés de qualité d’une session de surf, il faut être un expert en photographie. Surtout lorsque ceux-ci accompagnent les surfeurs jusque dans l’eau.

Si vous vous êtes toujours demandé comment on obtenait des clichés si précieux et quelles techniques utilisaient les photographes pour être efficaces tout en veillant à leur sécurité, vous serez curieux de lire les quelques conseils que nous avons déniché ici et là pour vous permettre d’avoir un meilleur aperçu de ce métier si spécial et peut-être vous donner envie de vous lancer vous-même.

chris burkard vague

Crédit Photo : Chris Burkard

1. Il faut savoir ce qu'on fait

Ce qu’il faut savoir dans un premier temps, c’est à quoi ressemble la vie d’un photographe de surf. Le photographe qui se mêle à la bataille qui se joue dans l’eau entre l’homme et les vagues est avant tout un connaisseur. Comme le dit Zak Noyle, un très talentueux photographe de surf dans une de ses vidéos sur YouTube : « quand tu y vas, tu dois savoir ce que tu fais ». Le photographe a une excellente lecture des vagues et une bonne connaissance des trajectoires en surf pour ne pas se mettre en danger et ne pas nuire les surfeurs. Une bonne condition physique est aussi essentielle puisqu'il s'agit d'une activité sportive de plusieurs heures qui peut s'avérer éprouvante. Un photographe en bonne condition aura plus de libertés pour ses clichés et sera plus apte à prendre de belles photos. Par ailleurs, il sera plus en sécurité.

brian bielman

Crédit photo : Brian Bielman

Comme Zak Noyle, si l’on veut rester prudent, on peut porter un casque et se protéger ainsi des chocs que l’on peut subir dans le cas où l’on se retrouverait à l’impact de la vague. La technique dans l’eau est un facteur important pour les photographes car contrairement aux surfeurs, eux n’ont pas de vitesse pour s’extraire du danger et sont concentrés sur deux choses à la fois. Par ailleurs, ils portent un équipement encombrant, l’appareil photo étant enfermé dans une caisse étanche en plastique qui double sa taille de départ.

2. Etudier la lumière avant de démarrer les shootings

La plage offre souvent beaucoup de lumière, et le reflet de celle-ci dans l’eau n’est pas toujours le même. La lumière peut rebondir sur la surface de l’eau comme elle peut traverser légèrement les vagues. Le mouvement de la marée provoque des déformations de la lumière et celle-ci n’est pas la même selon la direction dans laquelle on dirige l’appareil. Il faut donc étudier le comportement de la lumière sur l’eau afin de l’anticiper et d’éviter de se faire surprendre. Evidemment, un travail important de retouche de la lumière s'impose souvent après les clichés. 

daniel russo surf

Crédit Photo : Daniel Russo

3. Utiliser le temps de pose le plus court possible

Les meilleures photos de surf sont souvent celles où la scène est totalement immobile, c’est-à-dire que c’est un arrêt sur image parfait. Pour obtenir cela, il faut que le temps de pose soit le plus court possible. Autrement de légers flous de mouvement se forment et l’esthétique de la photo est moins soignée. Ce qui fait le charme des photos de surf prises dans l’eau, c’est souvent la netteté des moindres détails de l’eau (des gouttelettes, des éclaboussures, etc.) ou de l’expression du visage du surfeur. Pour ne pas manquer le moment idéal, l’acmé de la situation, là où la tension est à son apogée, le plus efficace est de régler son appareil photo sur le mode rafale, à condition que les clichés soient très rapprochés les uns des autres.

4. Ne pas oublier la composition

Cela semble évident mais il est plus difficile de gérer sa composition lorsque l’on est en mouvement. Néanmoins, si l’on veut avoir un cliché qui montre ce que l’on souhaite, il faut veiller à bien répartir ses éléments dans le cadre et éviter les intrusions malvenues. Un bout de bateau qui dépasserait derrière un surfeur ou autre objet pas forcément identifié peut nuire à la qualité de la photo et constituer une distraction.

Dans certains cas, les différents éléments en arrière-plan peuvent aussi constituer un apport positif à la photographie. En effet, correctement placés dans le cadre, les montagnes, la plage, les rochers peuvent aider à accentuer les dimensions sur la photo. Cela rend la photo encore plus impressionnante !

zack noyle surf

Crédit Photo : Zak Noyle

5. L’entente avec les surfeurs

Lorsque l’on photographie un ou des surfeurs, plus on les connaît, plus il devient facile de réaliser de bons clichés. La photographie de surf (et de sport extrême en général) est une interaction. Lorsque l’on photographie dans l’eau, c’est une sorte de chorégraphie entre le photographe et le photographié qui se joue. Les placements doivent s’accorder pour permettre le meilleur angle de vue. Le fait de connaître le surfeur photographié vous aidera à anticiper ses réactions et son comportement dans les vagues. Avant chaque vague, la communication entre les deux est importante. Il vaut mieux connaître l’intention du surfeur, savoir par exemple s’il recherche un tube, s’il veut faire un kick out ou un fly out.

6. Varier les points de vue

Ce qui plaît avant tout dans le sport extrême et donc dans la photo de ceux-ci, c’est la rareté des scènes que l’on nous offre de voir. Donc plus vous proposerez des points de vue inédits et plus vos photos retiendront l’attention. Les possibilités sont diverses. A vous de choisir entre la photographie en surface, la photographie sous l’eau ou la photographie dans laquelle on a les deux éléments si vous êtes indécis. 

russel ord surf

Crédit Photo : Russell Ord 

brian bielmann

Crédit Photo : Brian Bielmann

En guise de conclusion, il est important de rappeler que la photographie de surf dans l’eau est une pratique difficile. La connaissance de la mer et des vagues est essentielle à sa pratique et une excellente forme physique est obligatoire. C’est une activité avec beaucoup de contraintes et les résultats peuvent prendre du temps avant d’apparaître. C’est en pratiquant et en perfectionnant ses techniques ainsi que sa connaissance du surf que l’on s’améliore et que l’on optimise les sessions de photos. Enfin, n’oublions pas que la photographie de surf est avant tout un loisir, et qu’elle respecte la même philosophie que le sport qu’elle met en valeur. Phil Edwards, pionnier de ce sport extrême considéré comme le premier surfeur professionnel de l’histoire, disait : « Le meilleur surfeur est celui qui s’amuse le mieux ». Cela peut tout à fait s’appliquer à la photographie.

30 May 2018 par Alexandre Nessler

Populaire

MISE AU POINT

Les fenêtres troubles de Merry Alpern

En attrapant ce qui se trame dans la salle de bain d’un peep-show, la photographe américaine a fait une série à la fois dérangeante et belle qui questionne le rapport entre femmes et hommes. Pour la première fois à Paris, la galerie Miranda expose cette magnifique série.

08 Mar 2019 par Jean-baptiste Gauvin

Articles similaires

MEERO SCHOOL

Conseils pratiques pour réussir en street photo

La street photographie est une discipline qui remporte un franc succès en raison des avantages et des opportunités qu'elle présente. Pour optimiser vos séances de photographie dans la rue nous vous avons préparé quelques conseils qui vous permettront d'améliorer votre comportement et maximiser vos chances de prendre de bonnes photos.

29 Mar 2018 par Alexandre Nessler