INSPIRATION

"Like", Eduardo Nave. La photographie de voyage après l’apparition des réseaux sociaux.

Peu après son invention, la photographie est devenue un moyen d'explorer le monde. Au retour d'un voyage, les images représentaient autant de petits trésors permettant de découvrir tout ce qui nous était jusque-là inconnu. Les collections d'images ont remplacé les cabinets de curiosités, car le monde pouvait alors être capturé en un minimum d’espace. L'auteur poursuit ce vieux rêve de modernité que celui d’explorer des paysages vierges n'ayant encore jamais été colonisés par le regard. Apparaît alors l'idée de créer une sorte d'atlas emblématique de l'humanité, un registre photographique consacré au phénomène de répartition humaine sur la planète.

Eduardo Nave Like

La photographie est notre façon d'explorer le monde

Aujourd'hui, dans un monde globalisé marqué par notre présence continue sur les réseaux sociaux, la production visuelle souffre de différents symptômes. Pour Eduardo Nave, Like présente l’un de ces symptômes. Ces images ont été prises un peu partout dans le monde pendant quatorze ans et ont été compilées dans un livre photo. On peut y observer à quel point, parfois, nous nous préoccupons plus d’afficher notre appartenance au monde plutôt que, comme par le passé, de le faire découvrir. Cela nous amène à réfléchir sur la façon dont l'émotion de la découverte peut encore être ressentie à l'ère post-photographique.

Like est divisé en neuf chapitres. Dans les premiers chapitres, figurent certains lieux encore non foulés par l'homme. Au fur et à mesure que l'on avance dans l'ouvrage, sa présence devient de plus en plus manifeste pour finalement tout inonder et faire de lui l’unique protagoniste. Même s’ils manquent de titres, les différents chapitres sont introduits par un petit texte poétique qui parle du voyage ou du déroulement du reportage. C'est comme si Like tentait de pallier dans la forme et le fond ce qui fait défaut dans ce qui est montré. Dans ses images, il y a une nostalgie du perdu, tout aussi présente que cette dénonciation de comportements qui nous sont étranges et si familiers à la fois.

Eduardo Nave Like

Like, un témoignage de notre époque

La proposition de Nave constitue un témoignage de notre époque. S'il fut un temps où l'attention portée à l'image était centrée sur la présence et la complicité avec les gens, cela a bien changé. Dans le récit du livre, la figure humaine n'apparaît pas comme un individu sous forme de portraits, mais plutôt comme une masse d’individus. L'auteur prête attention aux foules qui se forment dans les lieux touristiques et à la fixation que l’on fait sur la prise de photos plutôt que sur le plaisir de l'instant. Le paysage, la façon dont nous voyageons et celle dont nous réalisons et partageons nos photos sur Internet sont les questions centrales de Like.

Ce livre photo propose une réflexion graphique sur le paysage et la représentation que nous en faisons. Si le tourisme en ce début de millénaire a changé la physionomie des lieux, les réseaux sociaux ont modifié notre façon de communiquer. Ce qui compte aujourd'hui, c'est le fait de photographier, l'action même qui nous positionne dans le monde et qui témoigne de notre présence. En partageant massivement les images, on en accélère la lecture. Elles ne sont pas destinées à durer mais à être consommées. On peut trouver cela à la fois terrifiant et fascinant, en ce sens que notre compréhension du langage photographique en a elle même été modifiée. Nous pouvons aussi nous arrêter de porter des jugements et simplement essayer de comprendre comment la photographie évolue.

Eduardo Nave Like

Avec son livre photo, Eduardo Nave nous place à la frontière qui sépare l'apparence de l'expérience. Il explore l'évolution de la photographie de voyage au siècle dernier et l'influence que les réseaux sociaux ont eu sur elle. L'acte de photographier et l'acte de partage semblent se confondre lorsque la photographie est téléchargée grâce à l'immédiateté des réseaux sociaux. Durant ses quatorze années de recherche au travers de la photographie de paysage, Nave est passé de la découverte de lieux isolés à la difficulté de les faire découvrir sans qu'ils ne soient déjà inondés par le tourisme. Dans les derniers chapitres, le livre nous met en garde contre l'impossibilité de nous isoler et, en même temps, nous encourage à retrouver le désir d'explorer le monde afin de pouvoir dénicher de nouveaux paysages lors de nos voyages.

Eduardo Nave Like

Eduardo Nave Like

Eduardo Nave Like

Eduardo Nave Like

Eduardo Nave Like

Like, 2003 - 2018 © Eduardo Nave. 

 

Like, Eduardo Nave

Ediciones Anómalas

288 pages - 35 €

06 Feb 2019 par David Villaba diaz

Populaire


Articles similaires

MEERO STORIES

Première rencontre avec la communauté de photographes Meero de Paris

La première Rencontre avec la Communauté de photographes prestataires Meero à Paris s’est déroulée le 5 décembre dernier. Toute l’équipe Meero était ravie de pouvoir discuter et échanger avec celles et ceux qui font Meero au quotidien : les photographes ! De leur côté, les photographes ont insisté sur l’importance de ces rencontres afin de rompre leur isolement lié à leur métier et le statut d’indépendant.

07 Dec 2018 par Coral Nieto garcia