INSPIRATION

La photo miniature ou l'art de jouer avec les dimensions

« L’art est un jeu d’enfants » disait Max Ernst, sculpteur et peintre allemand du milieu du 20ème siècle. On comprend mieux cette citation lorsque l’on regarde le nombre d’artistes qui aiment se servir de figurines miniatures, tels des enfants, pour réaliser des clichés aux mises en scènes soignées, souvent décrites comme surréalistes, tout comme l’étaient les œuvres de Max Ernst il fut un temps.

La photographie miniature est devenue un art à part entière

Ces dernières années, en effet, les photographies d’art miniature se multiplient sur le web et de nombreux artistes s’essayent sur ce terrain de jeu aux possibilités infinies. En s’intéressant à des sujets plus petits, les artistes se sont aperçus qu’ils avaient beaucoup plus de libertés concernant la construction de leurs décors et les angles de vues utilisés pour immortaliser les scènes. En zoomant à fond sur le sol avec un bonhomme miniature, une flaque d’eau peut, par exemple, devenir un lac, un coin d’herbe une prairie, un os de poulet un tronc renversé, etc.

Il est alors possible de se servir de son appareil photo comme on le ferait avec un drone, les photographies sont possibles en vue aérienne, on peut se rapprocher à souhait du sujet ou s’éloigner facilement pour avoir une vue d’ensemble. Bref, plus aucune barrière pour réaliser la photographie que l’on souhaite, si ce n’est un certain talent pour construire ses figurines et mettre en place le décor.

Nous avons sélectionné quelques artistes qui se distinguent parmi tous ceux qui ont vu dans la photographie miniature un moyen d’expression de leurs qualités artistiques.

Derrick Lin, le plus minutieux

Cet artiste travaillant dans le milieu de la publicité s’est découvert une passion il y a quelques années pour cette discipline à part entière qu’est désormais l’art miniature. Pour lutter contre l’ennui au travail ou lorsqu’il se retrouve au chômage, il prépare de petites scènes dans des endroits banals afin de transmettre ce qu’ils lui évoquent. Muni de son iPhone, il transforme les lieux qu’il visite au travers de ses petits personnages, disposés avec minutie entre des objets du quotidiens dont l’utilisation est pour l’occasion totalement renouvelée. La lumière est souvent très réaliste, même lorsque ses clichés sont en intérieur, il  utilise pour cela une lampe de bureau pour avoir un effet golden hour. Le talent est d’autant plus frappant qu’il est capable de rendre hommage à des œuvres photographiques et des peintures célèbres avec ses mises en scènes, en atteste la photographie des ouvriers assis au-dessus du vide dans le New-York des années 30, ou encore la reproduction de la peinture de Edward Hopper, Nighthawks.  

derrick lin photo

Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

 Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

 Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

 Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

 Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

 Crédit Photo : Derrick Lin

derrick lin

Crédit Photo : Derrick Lin

Samsofy, le plus geek

Cet artiste est une machine qui transporte dans une autre dimension. Il nous propulse en enfance ou nous envoie dans un monde à la frontière du réel et de la fiction. Le grand enfant qu’il est, inspiré par la culture Geek, construit des scènes semblant tout droit sorties de la célèbre franchise de films d’animation. Le plus frappant, c’est que ses petits personnages articulés sont toujours en action sur ses photos. On peut les apercevoir aussi bien courir que voler, sauter, grimper, et la force qu’ils semblent déployer est toujours bien représentée dans les clichés.

Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

Samsofy

 Crédit Photo : Samsofy

samsofy

Crédit Photo : Samsofy

samsofy

Crédit Photo : Samsofy

Isaac Cordal, le plus engagé

Dans un registre plus mélancolique, les photos d’Isaac Cordal présentent des mises en scènes à mi-chemin entre ce qui se faisait en photographie de rue humaniste au 20ème siècle et ce qui s'est fait en photographie de guerre. Les figurines ont une expression plus neutre, que l’on interprète comme étant tristes au milieu des décors aux couleurs maussades. La poésie et surtout l'engagement de ses idées sont cependant présentes sur ces clichés, et les détails surréalistes des situations renforcent le symbolisme des œuvres.

isaac cordal

Crédit Photo : Isaac Cordal 

isaac cordal

Crédit Photo : Isaac Cordal 

isaac cordal

 Crédit Photo : Isaac Cordal 

isaac cordal

 Crédit Photo : Isaac Cordal 

isaac cordal

Crédit Photo : Isaac Cordal  

isaac cordal

Crédit Photo : Isaac Cordal  

isaac cordal

 Crédit Photo : Isaac Cordal 

isaac cordal

Crédit Photo : Isaac Cordal 

Petros Chrisostomou, le plus perturbant

Cet artiste né à Londres en 1981 s’est établit à New-York pour y vivre et y travailler depuis quelques années. Au premier abord, son travail apparaît un peu plus éloigné de celui des artistes présentés plus haut. Mais en s’intéressant davantage à sa démarche, on apprend qu’il ne s’agit pas ici d’objets géants photographiés en intérieur, mais de décors miniatures dans lesquels des objets à taille réelle sont introduits. Le jeu dans cette œuvre n’est pas évoqué par la présence de figurines miniatures mais par les reproductions ultra réalistes de maisons à petite échelle. Ce sont les maisonnettes de poupées qui viennent à l’esprit lorsque l’on découvre le subterfuge, peut-être aussi qu’Alice, bien trop grande pour passer la petite porte du pays des merveilles, resurgit dans notre imaginaire comme un lointain souvenir et une impression de distorsion des dimensions.

Petro Chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou 

petros chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou 

petros chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou 

petros chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou 

Petros chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou 

petros chrisostomou

Crédit Photo : Petros Chrisostomou

25 May 2018 par Alexandre Nessler

Populaire


Articles similaires

MISE AU POINT

5 photographes de Festival à suivre cet été

Chaque été, les Festivals de musique sont les terrains de jeux des photographes adeptes de la fête et de l'ambiance joviale. Les éléments colorés et insolites ajoutés à l'émotion intense qui se fait sentir dans ces lieux hors du commun sont tout simplement idéaux pour obtenir de magnifiques photos. Retrouvez les 5 photographes à suivre cet été pour un aperçu incroyable des meilleurs festivals du monde.

06 Jun 2018 par Alexandre Nessler