INSPIRATION

Terraforming : les paysages plus vrais que nature sur Minecraft !

La créativité surgit parfois là où on ne l'attend pas. Quand Notch, créateur et développeur de Minecraft, s’est vu retirer une partie de ses subventions pendant le développement de son jeu et qu’il a en conséquence dû repenser complètement la structure du projet, il n’avait sûrement pas en tête la tournure que prendraient les événements. 9 ans plus tard, plus 100 millions d’exemplaires vendus et un rachat par Microsoft à plus de 2,5 milliards du studio Mojang, Minecraft a rencontré un succès que peu ont anticipé. Dès lors, comme souvent quand quelque chose devient un objet de culture populaire, les fans se sont approprié le bac à sable pour l’adapter à leur sauce. Certains se sont mis à reconstruire à l’échelle des quartiers, des villes ou des monuments, d’autres ont dessiné des fresques cube après cube. Très rapidement, le jeu suédois a dépassé le principe de la survie dans une carte générée aléatoirement pour devenir une forme digital art à part entière. 

Une vague de créatifs d’un nouveau genre a alors débarqué sur les serveurs, donnant naissance à une myriade de disciplines parmi lesquelles on retrouve le Terraforming. Le concept derrière cette pratique est de prendre un terrain vierge, pour en faire un paysage le plus réaliste possible. Il s’agit de projets assez ambitieux qui demandent beaucoup de patience et un sens du détail affûté résultat est impressionnant. Des sommets aux volcans en éruption, le résultat est impressionnant.

 

Crédit image : ParkVador

 

Crédit image : Killercrack


 

Crédit image : Killercrack

 

Crédit image Killercrack

 

Crédit image : Consue

 

Crédit image : Consue

 

Crédit image : Consue

 

Crédit image : Drastlix

 

Crédit image : Drastlix

 

Crédit image : Drastlix

 

Crédit image : SirAtlantis

 

Crédit image : Leonex


Crédit image : Leonex

 

Crédit image : Leonex

 

Crédit image : Leonex

09 Apr 2018 par Elias Khatal

Populaire

MISE AU POINT

Canon laisse tomber l'argentique !

Le géant japonais Canon a annoncé le 30 mai qu’il arrêtait la vente de son EOS-1V, dernier modèle de la marque qui produisait des photos argentiques. Sorti en 2000, ce modèle marque la fin de l'ère argentique chez Canon, pourtant sur le marché depuis plus de 80 ans.

01 Jun 2018 par Alexandre Nessler

Articles similaires