INSPIRATION

Camille Lévêque et les photos de famille hybrides

 

Des similitudes retrouvées dans différentes familles  

Nos souvenirs sont-ils tous mis en scène de la même façon à travers la photographie ? C’est en tout cas ce que semble suggérer la photographe Camille Lévêque dans son travail Universal Truth, datant de 2017 et actuellement en exposition au festival Circulations à Paris.

Pour ce projet, l’artiste française a récupéré d’anciens albums de famille jetés par leurs propriétaires. « Ça me traumatise qu’on jette des photos, je trouve que c’est un acte très violent », avoue-t-elle. Elle a ensuite remarqué des similitudes entre certains clichés, dans la façon dont les personnages posaient et le point de vue des différentes caméras. Elle a donc entrepris de mettre en avant ces similitudes par un travail de collage dans lequel elle assemblait des photographies différentes qui se complétaient les unes avec les autres.

Le résultat, c’est l’obtention d’un nouveau cadre, d’une nouvelle situation, inédite et irréelle mais sans trop s’éloigner des clichés d’origine. L’objectif de la photographe, dont l’appareil photo n’a que peu servi lors de ce projet, est de montrer les différents schémas de souvenirs de famille qui reviennent fréquemment dans les albums. Ce bricolage rassemble des familles de différentes origines et différents milieux sociaux. Le travail de Camille Lévêque est en quelque sorte une preuve qu’un « lien universel » existe et celui-ci se traduit en photographie.

Une autre vision de la photo de famille

C’est donc un hommage à l’album de famille et à ce qui lie les différentes familles du monde qui nous est présenté ici, mais on peut aussi s’interroger sur les raisons d’un tel conformisme dans la construction de nos photos. Le fait de répéter encore et encore les mêmes schémas dans nos clichés révèle-t-il que cette documentation n’est pas pour soi-même mais pour autrui ? Est-ce que l’on prend des photos de la façon dont nous souhaitons que notre famille soit vue de l'extérieur ? Quitte à démonter l’authenticité de ces photos et donc leur crédibilité ? Ce sont toutes des questions que l’on se pose lorsqu’on tombe sur le travail de Camille Lévêque et c’est alors une tout autre vision de la place accordée à la photographie au sein de la famille qui nous apparaît. 

Crédit Photos : Camille Lévêque

 

 

 

 

 

 

 

09 Apr 2018 par Alexandre Nessler

Populaire

MEERO SCHOOL

Les meilleures formations de photographie en France

Grâce au numérique, la photographie semble accessible à tout le monde. Cependant, cette discipline nécessite une formation complète pour en faire son métier. Au-delà des aspects techniques, la photographie est une question de sensibilité et de regard. Du photojournalisme à la mode en passant par l’art, chaque secteur d’activité nécessite un apprentissage spécifique.

21 Dec 2018 par Coline Olsina

Articles similaires

INSPIRATION

5 jeunes photographes à suivre !

Aujourd’hui, les photographes que nous vous présentons sont de jeunes artistes qui insistent sur le rôle de témoignage que peut avoir la photographie. En étant au plus près de leurs sujets, parfois chez eux, dans l’intimité de leurs domiciles, ils captent une réalité sans filtres, sans retouche, des personnes qu’ils ont décidé de montrer.

24 Apr 2018 par Alexandre Nessler
INSPIRATION

Les climats extrêmes et capricieux d'Amérique du Sud

Les photographies à couper le souffle de Guillaume Flandre en Amérique du Sud offrent un large panel de couleurs qui témoignent de l’incroyable variété de climats qui dominent cette partie du monde et donnent un aspect extrême aux paysages, que ce soit dans la chaleur, la froideur, la sécheresse ou l’humidité.

14 May 2018 par Alexandre Nessler