INSPIRATION

Un serrurier argentin prend pour la première fois la naissance d'une supernova en photo

La galaxie NGC 613 : NASA

 

“Cela revient à gagner la loterie cosmique”, voilà comment les chercheurs ont résumé l’incroyable histoire de Victor Buso. Le soir du 20 septembre 2016, ce serrurier argentin passionné d’astronomie installé sur le toit de sa maison, observait calmement le ciel. Il décide alors de prendre quelques clichés pour tester son nouveau matériel.  Il choisit, de pointer son petit télescope en direction de la galaxie NGC 613, à environ 80 millions d’années-lumière de la Terre, dans la constellation du Sculpteur, et le reste appartient à l’Histoire.

 

Observer la naissance d’une supernova

Ce que l’on appelle “supernova” est un ensemble de phénomènes qui suivent l’implosion d’une étoile en fin de vie. Il en découle notamment une explosion massive qui s’exprime d’un grand flash lumineux. Il s’agit d’un évènement cosmique extrêmement rare puisque seule une poignée d’entre elles est observable et qu’il est très difficile de les anticiper. Ce phénomène imprévisible, n’est détectable que plusieurs jours après l’explosion, rendant les découvertes du serrurier inédite dans l’histoire de l’humanité. Victor Buso se presse donc de prévenir l’Association américaine des observateurs d’étoiles variables (AVVSO). Tout de suite, c’est l’ensemble de la communauté qui s’emballe pour la découverte de l’Argentin. Plusieurs spécialistes en profitent pour l’analyser. Ce résultat de ce travail vient d’être publié dans la revue britannique Nature.

 

supernova naissance Victor Buso

Les premiers instants de l'explosion d'une étoile en fin de vie  :Victor Buso et Gaston Folatelli

"Les mesures de Víctor Buso constituent un ensemble de données sans précédent. C'est la première fois que cette première phase précoce de l'évolution de l'événement est suivie et mesurée avec autant de niveaux de détail" déclare Federico Garcia, du Commissariat français à l’énergie atomique. "Ce qui est remarquable, c'est le fait que les modèles théoriques sont ici en mesure d'expliquer les résultats observés par Buso, sans changer aucune hypothèse."

 

Une grosse dose de passion et un soupçon de chance

Victor est un passionné d’astronomie depuis son plus jeune âge. Il a même été jusqu’à vendre les terres familiales pour pouvoir se construire un petit observatoire. Depuis Rosario, au nord de Buenos Aires, il confie " La plupart du temps, vous vous dites, mais pourquoi je fais ça ? Pourquoi je me prive et je travaille autant avec autant de dévouement ? Maintenant, je sais pourquoi. "

 

Victor Buso

Victor Buso et son télescope


Selon les chercheurs, l’Argentin avait une chance sur 100 millions d’observer le phénomène. Alex Filippenko, astronome à l’UC Berkley déclare à ce sujet : "Les observations d'étoiles dans les premiers instants où elles commencent à exploser fournissent des informations qui ne peuvent être obtenues directement d'une autre manière. C'est un peu comme gagner à la loterie cosmique ! Les données de Buso sont exceptionnelles. C'est un exemple remarquable de partenariat entre astronomes amateurs et astronomes professionnels". Dans le même genre "photographes de l'extrême qui arrivent à prendre en photo des phénomènes jamais vus" vous avez David Nadlinger qui a réussi à prendre en photo un atome !

01 Mar 2018 par Elias Khatal

Populaire


Articles similaires