Blind renouvelle son appel à participation et invite les photographes à partager leurs portfolios

Paris, 6 avril 2020 - A la suite du succès rencontré par son premier appel lancé en décembre avec la publication de 6 portfolios, Blind, magazine en ligne exclusivement dédié à la culture photographique dans le monde, renouvelle cette opération et invite tous les photographes à partager leurs réalisations traitant de la crise actuelle. 

Chaque photographe qui verra son portfolio publié percevra une rémunération de 250 euros (payable en droit d’auteur) quand celui-ci est présenté hors d’un cadre promotionnel (exposition, sortie de livre, festival, etc.). Aussi, ses photos seront accompagnées d’un texte rédigé par la rédaction de Blind, afin de mettre en lumière le travail de l’artiste. 

Déjà 6 portfolios publiés
Depuis son premier appel lancé il y a 4 mois, Blind a déjà mis en lumière le travail de 6 photographes venant de tous horizons en publiant leur portfolio sur son site internet :

"Nous aimons les travaux qui savent raconter une histoire inédite ou ceux qui opèrent une rupture avec la pratique photographique habituelle”, indique la rédaction de Blind. ”Nous cherchons des regards affirmés, ceux qui saisissent la poésie d'un instant, captent une certaine authenticité." 

Gaétan Vernier : Au printemps 2019, le photographe français a longé la Norvège en bateau, de Bergen jusqu’au-delà du cercle polaire. Il en a tiré une singulière série de portraits des passagers et des lieux croisés. 


De la série Peculiar Polar Cruise, 2019 © Gaétan Vernier

Ingrid Dorner : Avec sa série EDIT, l’artiste sonde son passé en jouant avec les négatifs de sa grand-mère et ses propres productions. Une œuvre fantomatique et onirique qui interroge l’identité et la mémoire.

 De la série EDIT © Ingrid Dorner

Pauline Deschamps : Avec son argentique, la photographe a capté les humeurs variantes des lieux sportifs à New York. Entre passes de ballon de basket et frappe de baseball, chronique d’un monde parallèle à la ville où les citadins s’évadent. 

© Pauline Deschamps 

Sakina Douiou : Avec sa série Boys réalisée à l’argentique, la photographe de 17 ans révèle avec tendresse les humeurs vagabondes de deux amis à elle. Sous un soleil couchant, à Marseille, une fin d’après-midi…

 De la série Boys © Sakina Douiou

Manolo Espaliu : Avec son projet Viaje a Persia, le photographe espagnol part sur les traces de Garcia de Silva, l’un des premiers explorateurs européens à avoir découvert l’Iran au XVIIe siècle. Fasciné par ses écrits, Manolo Espaliu tente de retrouver les paysages intemporels décrits par l’auteur dans une vaste quête photographique. 

De la série Viaje a Persia © Manolo Espaliu​​​​

Guillaume Hébert : Peintre de formation, Guillaume Hébert s’est progressivement tourné vers la photographie jusqu’à en faire son médium de prédilection. Dans sa dernière série Sceneries, l’artiste poursuit une démarche singulière : confronter ses photographies à la tradition classique du paysage en peinture. 

De la série Sceneries, 2018 © Guillaume Hébert

Quatre conditions sont à remplir afin de pouvoir soumettre des photos à l’équipe de Blind :

  - Les portfolios traitant de la crise actuelle seront traités en priorité

  - Il doit s’agir d’un portfolio récent (moins de 5 ans)

  - Il doit être peu ou jamais publié auparavant 

  - Le portfolio publié doit être composé de 6 à 8 images
 

Si vous aussi vous souhaitez avoir l’opportunité de voir votre travail publié dans le magazine Blind, n’hésitez pas à envoyer vos portfolios à l’adresse team@blind-magazine.com

Retrouvez Blind sur Facebook (@Blindmagazine), Instagram (@yourenotblind) et Twitter (@magazineblind). 

A propos de Blind :
Blind est un magazine en ligne qui propose des articles quotidiens et gratuits sur toute l’actualité de la photographie en France et à l’étranger. Ainsi, des portfolios inédits de jeunes photographes, des interviews avec des personnalités reconnues dans la profession, des conseils techniques et des vidéos l’alimentent quotidiennement. La rédaction est composée d’experts de la photographie basés dans différentes villes (Paris, Londres, New York, Rio, Shanghai) et bénéficie d’une totale indépendance dans sa ligne éditoriale. En accord avec sa mission de soutien à la création photographique sous toutes ses formes, le magazine s’engage à rémunérer tout portfolio d’artiste publié sur son site quand celui-ci est présenté hors d’un cadre promotionnel. Le magazine est soutenu financièrement par la société Meero.

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographes et inspiration