Smartphones, retouches, IA: comment la tech a changé la photo

Photo numérique, smartphones, logiciels de manipulation d’image, IA… ces grandes révolutions technologiques ont bouleversé le monde de la photo. Chez Meero, nous opérons à la croisée de la tech et de la photographie. Nous nous interrogeons donc sur l’histoire de ces innovations et sur les débats qu’elles ont suscités au moment de leur apparition. Car même si nous voyons ces progrès technologiques comme de formidables opportunités, nous savons aussi que tout chamboulement porte son lot d’inquiétudes. Nos équipes se posent en permanence la question de l’impact qu’elles peuvent avoir sur les professionnels et le grand public et ont à cœur d’en comprendre la portée historique. 

Dans ce dossier, nous retournons sur les grandes innovations qui ont changé la pratique et l'économie de la photographie au cours des deux derniers siècles.

Épisode 1 : C’est de l’art ou de la technique ? 

Difficile d’imaginer qu’un médium aussi omniprésent ait été un jour sujet à autant de controverses. Pourtant, le premier appareil photo commercialisé en France dans les années 1830 se heurte à l’inquiétude du public. On accuse le daguerréotype (ainsi baptisé en hommage à son inventeur, Louis Daguerre) de mettre en danger la peinture, rendue désuète par la photographie. À l’époque, on ne pense pas vraiment que la photographie pourrait avoir sa place dans le monde de l’art. Ce n’est que de la mécanique : on appuie sur le déclencheur et voilà ! On immortalise la réalité nue. Sans aucun des arrangements qu’apportent parfois à leurs œuvres les peintres... 

Aujourd’hui, peu de personnes mettraient en doute l’aspect artistique de la photographie. Mais cela n’a rien d’évident au début du XIXème siècle… 

Lire : Pourquoi la photographie n'était-elle pas considérée comme de l'art à ses débuts ?

Épisode 2 : La photographie numérique est-elle rentable ? 

Dans les années soixante-dix, la photographie est déjà une forme d’art consacrée. On s’accorde aussi sur ses fonctions journalistiques. Les appareils photos sont des outils puissants, qui, en 150 ans, ont changé notre rapport à l’histoire, à la mode, à la politique… mais pas seulement. À l’échelle individuelle, ils permettent à chacun de se souvenir des moments les plus précieux de sa vie. La commercialisation de ces machines à souvenirs crée un marché juteux… Surtout qu’il est nécessaire, pour les utiliser, de s’approvisionner régulièrement en coûteuses pellicules. Jusqu’au jour, en 1975, où un ingénieur employé par Kodak invente la photographie numérique. On passe l’invention sous silence : la photographie numérique serait bien moins lucrative que l’argentique. Ou du moins, c’est ce que l’on croyait à l’époque ! 

Lire : Qui a tiré profit de l’invention de la photographie numérique ?

Épisode 3 : Internet a-t-il changé la photographie pour toujours ? 

Ce qu’il y a de formidable avec la photographie numérique, c’est qu’elle permet de partager ses photos en quelques clics… Pendant des décennies, des millions de consommateurs ont pu conserver des souvenirs précieux dans leurs archives personnelles. Au début des années 2000, la photo permet aussi de créer du lien en mettant ces souvenirs en commun… à condition, bien-sûr, de disposer d’un appareil photo connecté à internet. Les téléphones portables équipés d’appareils photos lèvent haut la main le challenge de la connectivité. Leur essor coïncide avec la généralisation des réseaux sociaux qui mettent les contenus visuels à l’honneur. Smartphones et réseaux sociaux : voici les ingrédients qui permettent à la photographie de rejoindre la révolution des objets connectés.

Lire : Pourquoi les smartphones ont gagné la bataille de la photographie connectée ?

Épisode 4 : Quelles différences entre un appareil photo et un ordinateur ?

Nous devons beaucoup à la digitalisation de la photo. Elle a permis de rendre la photographie plus accessible et a contribué à créer un monde plus connecté. Les fabricants de smartphones sont les grands gagnants de cette course à la digitalisation. Ils parviennent à mettre à disposition des consommateurs des appareils toujours plus performants dans des téléphones toujours plus fins. Comment y arrivent-ils ? En dépassant les contraintes physiques des appareils photos traditionnels. Les algorithmes d’intelligence artificielle prennent le relais de l’optique. Ils parviennent à recréer artificiellement certains effets photographiques complexes. Grâce aux smartphones, n’importe quel débutant peut prendre des photos de qualité acceptable. Pas de quoi rivaliser avec l'œil des professionnels, mais tout de même : on évite les gros ratages. Cette technologie qui permet de fusionner entre elles plusieurs photos prises avec un léger décalage afin de reconstituer une image optimisée s’appelle la photographie informatique. Serait-elle la photographie du futur ? 

Lire : Photographie informatique, photographie du futur ?

 

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographiques et inspiration