SOCIÉTÉ

Écoquartiers : bienvenue dans l'ère du bâtiment durable

Crédit image : La Tribune 

 

Puisque nous serons 10 milliards d’ici 2050, et que 7 personnes sur 10 habiteront en milieu urbain, il est primordial de repenser nos villes afin de mieux vivre ensemble demain. Avec une amplitude démographique aussi élevée, nous devons dès à présent trouver des solutions pour allier écologie et technologie afin de vivre de façon plus responsable. Le chauffage de nos logements représenterait à lui seul 60% de la consommation énergétique des bâtiments à Paris : “C’est la deuxième source d’émission de gaz à effet de serre après le transport”, selon Célia Blaudel, adjointe EELV à l’Environnement de la mairie de Paris. Les écoquartiers, des zones urbaines conçues dans une démarche de développement durable, semblent être la clé pour aboutir à une cohabitation terrestre harmonieuse. Immersion dans le monde nouveau de l’éco-immobilier…

 

1 - Les métropoles au service de l’immobilier responsable

Instaurées depuis 2014, les métropoles sont incontournables dans le paysage écologique français. Quatorze métropoles françaises réaliseraient 51% du PIB et rassembleraient à elles seules 46% des emplois. L’objectif des métropoles est avant tout de conduire des actions en matière de développement durable. Leur statut juridique leur permet d’adopter des stratégies propres sur des champs d’intervention variés qui concernent notamment la transition énergétique et la participation au Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).

plus grandes métropoles françaises

Crédit image : Le blog des institutionnels 

 

Chaque métropole est autonome quant au développement de ses stratégies écologiques mais elles ont toutes pour but d’initier les Français à l’éco-responsabilité, que ce soit à travers la permaculture (l’agriculture éthique), le locavorisme (le consommer local) ou les jardins solidaires (les jardins partagés écologiques). La communauté urbaine Angers-Loire se consacre par exemple au tri et à la collecte des déchets. Le grand Paris a pour priorité  la mise en place de transports en commun écologiques pour réduire la pollution automobile et in fine l’émission de gaz à effet de serre.

L’un des objectifs des métropoles françaises est de figurer dans le top des métropoles européennes les plus vertes :

métropoles européennes les plus vertes

Crédit image : Élections en Europe 

 

Outre leur intérêt pour le déploiement de nouveaux modes de consommation, les métropoles s’impliquent aussi dans le développement de l’immobilier durable. C’est le cas du grand Lyon qui s’est imposé en tant que Smart City depuis le lancement de son projet d’écoquartier Hikari, en 2015. Il s’agit du premier îlot urbain à énergie positive d’Europe. Il se compose de 3 bâtiments intelligents dont la production énergétique est assurée par des panneaux photovoltaïques ainsi que par un cogénérateur qui fonctionne à l’huile de colza. Évidemment, le prix des logements Hikari est bien supérieur à celui des appartements traditionnels (ils débuteraient à 500 000 euros) mais puisque le bâtiment intelligent contrôle en permanence l’activité des foyers, l’acheteur pourrait bien faire des économies sur ses consommations journalières et y trouver son compte en fin de mois.

 

Hikari, l’écoquartier lyonnais :

Crédit vidéo : Chaîne YouTube Clubic

 

2 - Lutter contre la précarité énergétique grâce au projet Éco-rénovons Paris

Pour l’achat comme pour la location, le critère écologique semble désormais décisif pour les Français. 65% d’entre eux seraient même prêts à payer un loyer plus cher pourvu que leur logement soit davantage éco-responsable. Lancé en 2016 à l’initiative d’Anne Hildago, le projet Éco-rénovons Paris a pour objectif d’encourager la rénovation énergétique des bâtiments en copropriété, qui représentent 75% des logements parisiens, afin de limiter leur impact environnemental. Ce dispositif, d’une durée de 5 ans, concerne 1000 immeubles privés parisiens et permet de débloquer des aides financières pour les copropriétés qui souhaitent s’éco-rénover. Pour ce faire, il leur suffit de déposer une candidature en ligne, sur CoachPro, une plateforme de rénovation énergétique.

 

projet éco-renovons paris

Crédit image : Mairie du 8ème 

 

Une fois la candidature acceptée, un conseiller en éco-rénovation se tient à la disposition des copropriétaires pour les accompagner dans leur projet et pour faire un suivi des consommations énergétiques après travaux.

Crédit image : Mairie de Paris

 

À l’issue de sa première année d’existence, le programme Éco-rénovons Paris semble très efficace : 300 chantiers de rénovation seraient attendus pour 2020, dont 150 projets de végétalisation. À noter que le Gouvernement compte encourager les copropriétaires à réaliser des travaux d’éco-rénovation d’ici 2019 avec une prime pour la transition énergétique. En effet, lors d’une interview accordée à Libération, Nicolas Hulot a révélé son intention d’aider les Français à réaliser des travaux de rénovation énergétique : “J’ai proposé qu’à partir de 2019, le crédit d’impôt se transforme en prime, versée dès que les travaux seront achevés. Pour les ménages aux moyens limités, c’est une réelle avancée. Car cette mesure, qui profitait surtout aux plus aisés, deviendra accessible à tous.”.

 

Puisque ces moyens sont mis à votre disposition, pourquoi ne pas vous lancer vous aussi dans l’éco-rénovation ?

Crédit vidéo : chaîne YouTube Agence Paris Climat

 

3 - La Greentech en faveur des villes écologiques

La Greentech est un terme collectif utilisé pour désigner les startups qui fournissent des produits innovants et des modèles nouveaux sur le marché de la technologie verte. À titre d’exemple, nous pouvons citer Hydrao, le pommeau de douche connecté qui permet d’économiser l’eau facilement ; ChargeMap, une plateforme qui localise les bornes de recharge pour voitures électriques ; ou encore Sous les fraises, qui favorise la production biologique de végétaux comestibles en milieux urbains. Ces différentes startups ouvrent les horizons de l’éco-responsabilité dans notre consommation quotidienne, mais à présent, le nouvel enjeu des Greentech est de s’emparer du secteur de l’éco-immobilier. L’objectif est simple : créer des SmartCities écologiques.  


C’est l’ambition de Woodoo, une start-up verte qui renforce le bois au niveau moléculaire pour révolutionner le monde du bâtiment et construire la ville post-hydrocarbure du futur. Cette technologie a été récompensée par pas moins de 16 prix et a récemment intégré la sélection des “100 start-ups où investir” du magazine Challenges. L’idée de Timothée Boithouzet, fondateur de Woodoo, est d’augmenter le bois de faible constitution pour en faire un matériau de qualité, utilisable pour la construction de gratte-ciels. Le procédé est ingénieux : après avoir extrait la lignine du bois, on lui injecte des polymères (des macromolécules) qui le rendent translucide, imputrescible et ultra résistant. Grâce au bois nouvelle génération, les bâtiments de demain seront économiques en plus d’être écologiques !

 

Greetech Woodoo

Crédit image : Woodoo


Ancestralité, technologie moderne, nature et éco-responsabilité : les futures SmartCities pourraient bien être entièrement construites en bois. L’idée a déjà séduit les créateurs de Woodeum, une start-up spécialisée dans la promotion immobilière de bâtiments en bois. BNP Paribas Real Estate s’est récemment associé à la startup dans son projet Arboretum qui a pour ambition de créer un complexe de bureaux écologiques à Nanterre - La Défense. Arboretum sera un véritable lieu de vie immergé dans une nature luxuriante pour favoriser un nouveau rapport au travail.

 

Crédit image : Arboretum

 

Crédit vidéo : chaîne YouTube Woodeum

 

Puisqu’il en va de la sauvegarde de notre planète, la mise en place de changements écologiques d’envergure est nécessaire. Rappelons qu’en France, le secteur du bâtiment consomme à lui seul 45,8% de nos ressources naturelles et qu’il rejette chaque année 25% du total des émissions de CO2. Des chiffres qui font froid dans le dos et qui doivent nous inciter à réinventer la manière dont nous nous logeons. Le temps de l’immobilier éco-responsable est bel et bien arrivé !

30 Oct 2017 par Coline Ohayon

Populaire

PHOTOGRAPHIE

La Color Factory débarque à New York (et va inonder Instagram) !

Le collectif Color Factory s'installe à New York pour une exposition à la fin de l'été. L'exposition très attendue s'intéresse aux couleurs de la grosse pomme à travers des expériences sensorielles uniques. En attendant l'ouverture du musée aménagé pour l'occasion, les habitants new yorkais peuvent déjà se promener sur la "Color Walk" dans les jardins du musée Smithsonian.

26 Jun 2018 par Alexandre Nessler

Articles similaires

SOCIÉTÉ

OpenDoor ou l’avènement de l’immobilier à la demande

“Vendez en seulement quelques étapes”, c’est ce que OpenDoor nous promet. La start-up californienne, valorisée à 1 milliard de dollars change la façon dont les américains achètent leurs maisons et révolutionne le processus de vente en supprimant les promoteurs immobiliers. En plus d’évincer les intermédiaires, elle promet un service simple, sans stress et une offre d’achat ferme sous 24 heures. La licorne immobilière qui fait fureur aux USA avec plus de 4 000 maisons vendues en 2016 inspire aujourd’hui le marché européen et cherche à séduire les acheteurs du monde entier. Mais vendre aussi rapidement, comment ça marche ?

20 Jul 2018 par Coline Ohayon
SOCIÉTÉ

Immobilier : faut-il investir dans le Grand Paris ?

Le plus grand chantier français du XXIème siècle est en train d'être réalisé en ce moment. De Saint-Denis à Versailles, la Capitale compte ouvrir ses portes à la banlieue en réduisant ouvrant des nouveaux moyens de transport. Cet élargissement sans précédent semble alors être en mesure d'offrir de belles opportunités immobilières : comment en profiter ?

27 Oct 2017 par Oréline Bouteiller
MARKETING DIGITAL

Attirez plus de clients en optimisant la visibilité de votre agence immobilière sur Internet

En tant qu'agent immobilier, il ne vous est plus possible de négliger l'utilisation d'Internet et des différentes plateformes de communication à votre disposition. Alors pour éviter de vous noyer sous la vague numérique qui déferle sur le secteur, voici quelques conseils pour "surfer" au mieux, et optimiser la visibilité de votre agence sur la toile.

22 Sep 2017 par Oréline Bouteiller