]
photographie

Les 18 photos National Geographic les plus populaires en 2017 sur Instagram

Photo d'un ours polaire affamé.

Avec plus d’1,4 milliards de likes en 2017 rien que sur Instagram, National Geographic fait partie des comptes les plus consultés au monde. Scientifiques, astronomes et journalistes mettent chaques jours leurs reportages photos au service d’une planète aussi belle que diversifiée et aussi impressionnante qu’en danger.

Comme chaque fin d’année, le compte National Geographic a présenté les 18 clichés les plus appréciés des internautes sur Instagram. Des photographies impressionnantes, rares et touchantes, petites piqures de rappel au commun des mortels, petit clin d’oeil aux climatosceptiques : de la fonte des glaces à l’éclipse solaire, voici la listes des 18 pépites de 2017 par National Géographic.  

 

18 - 1 278 417 likes

Quand l’océan, roi des mouvements aléatoires, prend la forme d’une montagne au sommet enneigé. C’est par hasard, au large des côtes du Sahara occidental, que le photographe Andy Mann a photographié cette vague magnifique.

Crédit Image : National Geographic et Andy Mann

 

17 - 1 308 100 likes

La plupart des bébés guépards ne survivent pas les quatres premières semaines de leur vie : insouciants et fragiles, ils sont à la merci des prédateurs comme les léopards, les hyènes ou les lions, dont ils doivent se cacher avant de devenir assez forts pour accompagner leur mère chasser. Cette photo a été prise par Frans Lanting dans les plaines du Parc national du Serengeti en Tanzanie.

Crédit Image  : National Geographic et Frans Lanting

 

16 - 1 361 519 likes

Les léopards des neiges sont très difficiles à approcher. Ces animaux majestueux, principalement présents dans les montagnes d’Asie centrale, sont en voie d'extinction, principalement à cause à la chasse intensive pratiquée en Russie dans les années 90, le braconnage, la diminution du nombre de proies et leur faible taux de reproduction. Aujourd'hui on estime le nombre de ces carnivores à moins de 6500 individus.

Crédits : National Geographic et Steve Winter

 

15 - 1 362 259 likes

Quel meilleur camouflage pour cette hermine qu’une fourrure qui blanchit et s’adapte lorsque le froid vient ? Idéale pour la chasse, le manteau de ce petit prédateur passe du brun/ rouge au blanc.

Crédits : National Geographic et Stefano Unterthiner


14 - 1 391 940 likes

C’est parmi les débris repêchés au large des côtes des Philippines que ces petits chiens squelettiques cherchent de la nourriture.

Crédits : National Geographic et Jennifer Hayes

 

13 - 1 414 984 likes

Comme de nombreux autres animaux, ce petit daim s’est laissé piégé par l'intrigante caméra de Charlie Hamilton, laissée consciencieusement posée des heures durant, près de Jackson Hole dans le Wyoming, pour espionner les animaux les plus curieux.

Crédits : National Geographic et Charlie Hamilton
 

12 - 1 425 119 likes

Photographié par l’astronome Babak Tafreshi dans un jet au dessus de l’océan Pacifique, cette photo de l’eclipse solaire est bel et bien digne de figurer dans ce classement.

Crédits : National Geographic et Babak Tafreshi

 

11 - 1 440 449 likes

Les poissons clown et les anémones vont de pair : ces dernières protègent les familles de poissons clown qui se cachent parmis leurs tentacules. Et inversement : le poisson clown protège l’anémone contre les prédateurs. Cette photographie a été prise par David Doubilet, dans les profondeurs de la baie de Kimbe, en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Crédits : National Geographic et David Doubilet


10 - 1 472 613 likes

Les renards sont les cavaliers nocturnes des villes. Attirés par la nourriture, ces carnivores à la fourrure flamboyante se regroupent dans les villes et en périphérie à la recherche de quoi se nourrir.

Crédits : National Geographic et Corey Arnold

 

9 - 1 482 211 likes

Mère protectrice, cette femelle guépard scrute l’horizon. Elle sera peut être l’une des seules à réussir à protéger son petit des prédateurs. Il s’agit du félin le plus vulnérable au monde, avec seulement 5% de spécimens atteignant l'âge adulte.

Crédits : National Geographic et Frans Lanting

 

8 - 1 548 204 likes

Ce portrait de cougar aux yeux émeraude est le résultat du travail de Frans Lanting, un passionné de la faune sauvage, prêt à tout pour capturer des portraits saisissants et remplis d’histoire.

Crédits : National Geographic et Frans Lanting

 

7 - 1 553 793 likes

Rencontre entre deux bébés phoques du Groenland. Après avoir passé seulement deux semaines avec leur mères, les petits prennent le large à la découverte des eaux glaciales de l’Arctique. La fonte des glace est une des causes du fort taux de mortalité de ces animaux.

Crédits : National Geographic et Brian Skerry

 

6 - 1 602 915 like

Surpris par le photographe Jayaprakash Bojan, ce majestueux Orang-Outang tente de se cacher derrière un arbre. La destruction de la forêt primaire force ces animaux à rester sur terre, au détriment des arbres. Le danger pour ces animaux : la pratique de la culture sur brûlis. En plus de perdre leurs habitats naturels, ils sont aussi asphyxiés par les fumées.

Crédits : National Geographic et Jayaprakash Bojan

 

5 - 1 616 981 likes

Le chien loup a toujours été utilisé par les Inuits pour réaliser de longs parcours à travers les montagnes. Ces chiens solides et courageux sont utilisés pour des périodes de plus en plus courtes : avec la fonte des glaces, ces animaux deviennent souvent un fardeau pour leur propriétaires, qui finissent parfois par les abattre.

Crédits : National Geographic et Ciril Jazbec
 

4 - 1 746 290 likes

Une des images phare de l’éclipse solaire totale de 2017 : un instant rare et magique, observé par des millions d’Américains. La dernière éclipse totale visible depuis la France remonte au 11 août 1999.

Crédits : National Geographic et Jimmy Chin

 

3 - 1 748 398 likes

Les ours polaires sont les premières victimes de la fonte des glace. La réduction de leur territoire et de la faune environnante a imposé un régime drastique aux rois des neiges. Voilà donc à quoi ressemble un ours polaire affamé. Ce cliché pris par Cristina Mittermeier a fait le tour du monde, de quoi tenter de faire culpabiliser les plus grands émetteurs de gaz à effet de serre.

Crédits : National Geographic et Cristina Mittermeie
 

2 - 1 779 146 likes

Les iguanes marins de Îles Galapagos souffrent du réchauffement de la mer : ils se nourrissent essentiellement d’algues en eau froide. Darwin était fasciné par ces animaux, qu’il qualifiait comme un “genre remarquable de lézards”.

Crédits : National Geographic et Thomas Peschak

 

1 - 1 964 229 likes

Les Awas, Indigènes nomades d’Amazonie, sont l’une des dernières tribus vivant de la chasse et de la cueillette. Il n'en reste aujourd'hui que 350 membres, dont 100 n'ont jamais eu de contact avec le monde extérieur. Ils ont pour habitude de garder certains singes comme animaux de compagnie lorsque leurs parents sont tués. Les singes et les écureuils recueillis par la tribu la plus menacée au monde sont allaités par les femmes Indigènes comme leur propres enfants.

                                                Crédits : National Geographic et Charlie Hamilton James

Publiée le