PHOTOGRAPHIE

Duane Michals : le médium photographique mis au service d’un philosophe de l’image

 « Lorsque tu regardes mes photographies, ce sont mes pensées que tu perçois. »

duane michals who is Sidney Sherman

Duane Michals, Who is Sidney Sherman? 2000, © Duane Michals.

Contre toute attente, il est étonnant de constater que c’est précisément en photographie, fille de la technique, que l’image peut retrouver sa "valeur magique". De ses portraits réalisés en Union Soviétique à aujourd’hui, Duane Michals ne cesse de se questionner sur les usages de l’image, de la représentation à l’expression, et de jouer avec ses codes classiques et ses limitations plastiques.

Duane Michals prend un chemin artistique précis qui se détache avec aisance du style documentaire et vernaculaire apparus à la fin des années 30 et au début des années 40, et qui reprend le débat initié au cours des années 60 autour de la crise de la représentation. De plus, c’est à cette époque-là qu’on voit se mettre en place une réelle envie d’émancipation qui se fait sentir au niveau de la photographie documentaire et du septième art, le cinéma. D’après Michals, la photographie prend un ton plus personnel, plus travaillé, au niveau du montage et de l’assemblage des séquences intimes qui se déroulent dans des ambiances privées, représenté sous la forme d’un photogramme. Ces séries questionnent de manière abstraite notre existence et notre quotidien.  

duane michals chance meeting

Duane Michals, Chance Meeting, 1970  © Musée Reina Sofía MNCARS.

Influencé par la poésie du mouvement surréaliste et ses jeux de mots-images (soulignant l’importance d’Henri Magritte), par la peinture métaphysique (Giorgio de Chirico, Balthus), les photographes conceptuels (Victor Burgin, Dan Graham) ou encore par le style séquentiel (Christian Boltanski), Duane Michals se trouve dans un milieu intellectuel et artistique qui vise à représenter une réalité construite et composée à partir de plusieurs éléments sous forme de séquence. C’est comme cela qu’il transforme l’image en la faisant parler, voire rêver, tout en prônant l’absence de temporalité. En privilégiant le concept avant la représentation, il approfondit le sens de l’image jusqu’au point de la rendre irrationnelle. Son choix : employer ce support en tant qu’outil d’expression face auquel on se pose des questions que l’on n’envisagerait pas autrement. Semblable à l’humeur intellectuel d’Henri Magritte, Michals donne à voir ce qui n’est pas visible, tout en se plaçant en tant que narrateur de l’image.

L’artiste ne révolutionne pas la photographie dans sa pratique, mais il la revisite pour qu’elle devienne à la fois personnelle, mais aussi universelle. La photographie est ici traitée telle un paradigme esthétique qui laisse percevoir une pointe d’ironie et le soupçon d’un regard critique envers la société actuelle. Il propose une « fenêtre » intime sur une réalité qui est racontée par des acteurs qui développent leur propre histoire. Les personnages que Michals met en valeur à travers des portraits en noir et blanc évoquent plastiquement autant le classicisme qu’une culture visuelle actuelle.

duane michals

Duane Michals, Alice’s Mirror, 1974 (Sequence of 7 gelatin silver prints with hand-applied text, 5 × 7 in; 12.7 × 17.8 cm) © Getty Museum.

A travers ces images documentaires bouleversantes, Michals nous fait ressentir ce qu’il ressent, nous fait vivre ce qu’il a vécu et entendre ce qu’il a entendu. La photographie se suffit-elle à elle-même ou a-t-elle besoin de l’écriture pour renforcer ses arguments et se faire entendre ? En regardant ces œuvres, on se demande comment on peut raconter une histoire tout en dérangeant les codes de la représentation et du langage. En associant deux formes artistiques, l’image ne devient-elle pas plus puissante et son message plus percutant ?

06 Dec 2018 par Coral Nieto garcia

Populaire

PHOTOGRAPHIE

Community Interview avec Jeremie Petit

Retrouvez Jérémie Petit, un photographe bordelais qui est derrière l’objectif depuis plus de huit ans. Au cours des trois dernières années, il a comblé les trous dans son agenda avec des missions Meero ! Il a rencontré les membres de l'équipe pour nous donner un petit aperçu de son expérience.

21 Oct 2019 par Monica Linzmeier

Articles similaires

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographes et inspiration