PHOTOGRAPHIE

L'aventure au quotidien. Parcourir les rues avec un appareil photo

En Grèce, quand j'étais enfant, ma famille et moi avions l'habitude d'aller passer des petits week-ends dans les alentours. Dans ces régions, les montagnes, les plages, les lacs et les bois dominent le paysage. Donc, à chaque fois que nous partions en voyage, j'utilisais l'appareil photo de la famille pour photographier toutes les petites choses que je trouvais intéressantes. L'appareil était un simple appareil photo compact sans aucun système de réglage, donc ces photos ne ressemblaient en rien aux photos des magazines du National Geographic que j'avais alors en tête. Et c'est ainsi que je me suis lancé dans la photographie. J'aimais beaucoup le fait de rechercher des choses à photographier parce que de cette manière, je parvenais à explorer le monde d'un oeil attentif en l'examinant de plus près. Le résultat final n'était pas important à l'époque.

kostas arapidis photo de rue

Plus tard, quand j'ai commencé à prendre la photographie plus au sérieux, je me suis mis à étudier le travail des grands photographes et j'ai été vraiment impressionné par le travail de certains d'entre eux. En particulier, Robert Frank et Trent Parke m'ont immédiatement frappé par leur approche quelque peu inhabituelle de la photographie où les détails techniques peuvent être ignorés, et où les photos portent davantage sur l'émotion plutôt que sur la représentation brute de la réalité.

kostas arapidis photo de rue

"Explorer le monde en l'examinant de plus près[...]"

Comment décririez-vous votre style photographique ?

Je ne suis pas sûr d'avoir un style bien particulier, et je n'essaie pas d'en avoir un. Je shoot à l'instinct. Cela étant dit, je peux voir certains détails dans mes photos qui reviennent encore et encore. Ce sont des fragments de mon vécu et de mes souvenirs. Bien sûr, le soleil est un facteur très important pour moi ; en effet, il est présent dans la plupart de mes photos, créant des lumières douces ou des ombres. De petits gestes ou des expressions humaines sont également visibles dans mes images et parfois dans les échanges avec les animaux.

Abordez-vous ce travail comme une séquence d'images à réaliser ou plutôt comme la réalisation d'images individuelles ?

Pouvez-vous nous en dire plus sur ce défi ?

Je ne travaille que sur des projets où l'image individuelle est le but recherché, mais j'essaie ensuite d'éditer ces images de façon à donner un sens à l'ensemble. Les images de cette série - que j'appelle "urban Impulse" - ont été prises sur une période de deux ans à Londres. Et comme je l'ai dit précédemment, j'aime explorer mon environnement en essayant de trouver des situations intéressantes à photographier. J'ai focalisé mon attention sur certains petits détails de la vie quotidienne qui en quelque sorte correspondent parfaitement à ma propre interprétation du monde, mais lorsqu'on les place dans le contexte londonien, ils paraissent un peu étranges et décalés. Je suppose qu'une grande ville dicte nos vies en fonction de ses propres "règles" de comportement. D'une certaine manière, ce projet m'a donc permis de mieux connaître Londres et de m'y fondre beaucoup plus facilement et rapidement. 

kostas arapidis photo de rue

"J’ai focalisé mon attention sur des petits détails de la vie quotidienne[...] C’est un véritable défi de ne pas tout photographier à l’heure du numérique”.

Pour moi, la plus grande difficulté dans un projet centré sur les rues d'une grande ville, est que la ville a tellement à offrir que l'on peut facilement se laisser emporter et tout photographier. Et même ces moments qui n’apporteront rien à votre projet. Certes, cela pourrait fonctionner si vous n'avez pas l'intention de réaliser une séquence d'images ; mais dans le cas contraire, cela ressemble à une vraie pagaille quand vous devez les éditer. Je le sais parce par expérience et c'est un véritable défi en photographie, à l’heure du numérique, que de savoir se limiter.

Bien sûr, il y a d'autres problèmes que vous devez surmonter dans la rue, comme par exemple quelqu'un qui est mécontent d'avoir été pris en photo, des choses de ce style. Mais si vous êtes poli et si vous faites preuve de gentillesse, cela n'arrivera pas ; en tout cas cela ne m'est encore jamais arrivé

kostas arapidis photo de rue

Combien de temps vous faut-il pour réaliser une photo ? Quelles techniques utilisez-vous pour perfectionner l'image ?

Tout dépend de ce qui m'a poussé à prendre la photo. Si c'est un geste, ça peut se faire en une fraction de seconde. Si c'est un lieu, alors je vais préparer ma composition et attendre que quelque chose se passe dans mon cadre. Cela peut prendre jusqu'à une heure ; après une heure, je passe à autre chose. Ainsi, composer et attendre est une des façons de prendre des photos, et une autre consiste à faire exactement le contraire ; par exemple quand je ne regarde même pas dans le viseur, j'imagine simplement la composition dans mon esprit et photographie le moment présent. Pour ce faire, j'utilise un objectif avec mise au point manuelle et la distance hyperfocale. En fait, sur mon appareil photo qui est un reflex numérique Canon full frame couplé d'un objectif 35mm, je règle sur f8 avec la bague de mise au point à environ 5 mètres, et cela me donne une énorme profondeur de champ. De cette façon, je suis capable de prendre une photo quand une opportunité se présente. En fait, j'utilise cette technique tout le temps, que ce soit avec un appareil photo numérique ou un appareil argentique, et j'obtiens toujours de bons résultats.

kostas arapidis photo de rue

Par exemple, comme la fois où je me promenais dans Chinatown - j'essayais de trouver une scène avec une belle lumière et voir comment je pouvais en tirer une image - un type s'est approché de moi et m’a demandé ce que je prenais en photo. Et alors que je lui expliquais, tout à coup, j'ai vu un gars sur un skateboard qui fonçait vers nous, il portait une chemise de style hawaïen et un chapeau, et là j’ai pensé qu’avec les panneaux chinois en arrière plan ça pourrait donner une chouette image, vous voyez, une image montrant à quel point Londres est multiculturelle. À ce moment-là, j'ai levé mon appareil et j'ai pris la photo. Tout cela s'est passé très rapidement, cette technique a donc très bien fonctionné et j'ai obtenu une belle image nette ; alors que si mon appareil avait été en mode autofocus, j'aurais peut-être manqué l'image.

.kostas arapidis photo de rue

"Patience, détermination et persévérance"

Pouvez-vous partager quelques conseils avec vos amis photographes ?

Enlevez tous les filtres de vos esprits et photographiez tout simplement ce que vous aimez. Photographiez autant que vous le pouvez. Patience, détermination et persévérance, voilà ce qu'il faut pour prendre de bonnes photos. Et, bien sûr, apprenez à maîtriser votre équipement afin qu'il devienne un outil pour libérer votre créativité. Vous ne pouvez pas vous contenter de prendre des photos en mode automatique ou semi-automatique et vous attendre à ce que vos images soient parfaites. Enfin, vous pouvez, mais le résultat ne sera pas toujours au rendez-vous. Dans la photographie de rue où tout bouge et change si vite, il faut pouvoir s'adapter rapidement à une situation, parce que le moment venu, il faut la capturer et si vous ne maîtrisez pas votre équipement, vous allez manquer beaucoup de belles photos. En changeant rapidement vos réglages, vous limiterez le nombre de prises de vue ratées.

 

kostas arapidis photo de rue

Utilisez le mode manuel plus souvent ; après tout, ce n'est pas si difficile. Par une journée ensoleillée, je sors toujours quand la lumière devient plus douce. J'utilise le mode f8, ISO 400 et une vitesse d'obturation d'environ 1000ème de seconde. Je préfère utiliser la Priorité à l'ouverture manuelle plutôt que la Priorité à l'ouverture les jours ensoleillés parce que je photographie souvent des scènes très contrastées et j'aime que mes ombres soient sombres ; la Priorité à l'ouverture a donc un désavantage énorme par rapport à la priorité à l'ouverture manuelle complète. Ce mode essaiera d'égaliser les zones sombres si votre point de mesure se trouve sur ces zones sombres. Cela m'oblige soit à modifier ma composition, soit à diminuer la correction d'exposition. Je trouve que le mode manuel est l'option la plus appropriée et la plus rapide pour moi; alors apprenez à maîtriser votre appareil photo et faites vos propres choix.

kostas arapidis photo de rue

 

kostas arapidis photo de rue

 

 kostas arapidis photo de rue

 

07 Nov 2018 par Kostas Arapidis

Populaire

E-COMMERCE

Comment vendre efficacement sur les marketplaces ?

En 2019, les marketplaces représentent 52 % de toutes les ventes mondiales en ligne. Cependant, sur ces sites, la concurrence est acharnée. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, développez une stratégie marketing efficace pour assurer votre présence en ligne.

28 Jun 2019 par Thomas White

Articles similaires

PHOTOGRAPHIE

[Interview] Al Mefer, l'alien de la Photo

Al Mefer est un photographe espagnol et chercheur en neurosciences passionné par les planètes et l'univers extra-terrestre. Ses photographies donnent l'impression d'avoir été prises sur Mars ou dans un futur lointain sur Terre, elles rappellent enfin des grands films de science-fiction comme Star-Wars ou Blade Runner.

27 Apr 2018 par Alexandre Nessler