Aibek Almassov : l'architecte pour qui arbre et maison ne font qu'un

Photographie
18 oct. 2018 par Alexandre Nessler
5 MIN

Une idée partie d'un refus d'assister à la disparition de la nature

C’est l’histoire d’un jeune homme de 25 ans qui craignait de perdre un jour la vue qu’il aimait tant redécouvrir chaque matin à son lever. Aibek Almassov, originaire d’Aktobe au Kazakhstan, ne cache pas le plaisir qu’il ressent tous les matins lorsqu’il se réveille et contemple par sa fenêtre la montagne qui surplombe sa ville. « J’apprécie la nature, si calme, si merveilleuse ». C’est alors avec une certaine crainte qu’il envisage un futur dans lequel les constructions humaines auront pris l’ascendant sur la quasi-totalité de la flore terrestre. « Pour construire une maison, il faut détruire auparavant des arbres et je n’aime pas cette idée », concède-t-il.

almassov maison arbre

Une maison totalement autonome et écologique

Par chance, ce jeune homme aux convictions fortes est un architecte et designer plein de talent, CEO et fondateur de l’agence A. Masow Architecture, basée désormais à Miami. Ses compétences et sa volonté l’ont ainsi amené à mettre au point un concept de « maison dans l’arbre ». C’est une maison familiale construite en forme cylindrique tout autour d’un arbre. La maison serait alimentée en énergie par des panneaux solaires transparents et l’eau récupérée des pluies serait purifiée directement.

Afin de ne pas perturber le fonctionnement naturel de l’arbre, chaque étage serait doté d’un système de ventilation capable de préserver l’air de la maison et l’arbre. Car la finalité du concept est de permettre à l’Homme et à la nature de coexister, sans que le premier ne prenne le dessus sur le second.

Un projet en attente de financement

Le projet imaginé en 2013 n’a toujours pas vu le jour malgré l’intérêt d’un investisseur avec lequel l’agence d’architecture n’a finalement pas collaboré. Celui-ci souhaitait en effet faire du projet un élément commercial en construisant un restaurant et cette idée ne convenait pas à Aibek Almassov. Le jeune architecte s’est alors tourné vers une plateforme de financement participatif mais n’a pas réussi à récolter suffisamment d’argent. En effet, sur les 386 000 $ demandés, seuls 105 $ ont été atteints avec la participation de deux donateurs. Il est probable que le coût du projet, pour l’instant assez élevé, soit à l’origine de l’échec du financement.

Il faut reconnaître que 386 000 $ pour 35 m² d’habitation constitue une somme importante voire excessive qui s’explique par la valeur des matériaux écologiques utilisés pour la construction de la maison. Mais Almassov espère que la technologie verte aura un coût moins conséquent à l’avenir et que son projet pourra enfin devenir une réalité.

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

almassov maison arbre

Crédit Images : A. Masow Architecture

 

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographes et inspiration