[INTERVIEW] Romain Jacquet et la fascinante urbanisation de Hong Kong en photos

Photographie
18 juin 2018 par Alexandre Nessler
11 MIN

Une fascination pour la ville

Dans un précédent article, nous présentions le chaos architectural de Hong Kong vu par le très talentueux Romain Jacquet-Lagrèze. Basé dans la mégalopole surnommée la Perle de l'Orient, ce jeune photographe français immortalise les beautés cachées de sa ville d'adoption et démontre le charme camouflé dans le développement effréné de celle-ci.

Dans ce second travail que nous présentons, The Blue Moment, il s'intéresse aux soirées Hongkongaises lors des crépuscules qui recouvrent la ville d'un voile bleu. Les photos montrent comme souvent des énormes masses de béton qui font ressentir toute l'activité de la ville et lui donnent une apparence de fourmilière. Les immeubles partagent le décor avec une jungle épaisse qui surplombent les montagnes. Deux types de forêts livrent un duel sublimé par une lumière exceptionnelle : la forêt de bâtiments et la fôret végétale. Cette lutte constante de deux éléments dont les forces semblent titanesques crée finalement un certain équilibre qui laisse imaginer une vie agréable sur la côte Sud-Est de la Chine. Ses hallucinantes photos sont disponibles sur son site internet et son compte Instagram.

romain jacquet photo hong kong

Nous avons contacté Romain Jacquet afin qu'il puisse revenir sur son parcours et sa façon de travailler. Il très agréablement accepté notre requête et voici ce qu'il a pu nous dire :

Bonjour Romain,

Pour commencer, quel est ton gratte-ciel préféré à Hong Kong ?

J'aime beaucoup Langham Place situé à Mong Kok. Ce n'est pas le plus haut ni le plus moderne, mais j'aime beaucoup sa forme atypique faite exclusivement de courbes. Je vois en ces arrondis un clin d'oeil moderne aux Corner Houses iconiques de l'architecture hongkongaise typique des années 60-70. Et le fait qu'il soit justement situé dans un quartier ancien avec beaucoup de corner houses est riche de sens. C'est la meilleure intégration d'architecture moderne dans un environnement plus ancien que j'ai pu voir.

romain jacquet photo hong kong

Comment fais-tu pour trouver de bons spots à Hong Kong ?

Prendre le temps d'explorer la ville est une phase importante de mon travail. Très souvent on peut avoir la fausse impression de "bien connaitre" sa ville et cela est un frein majeur pour l'exploration. La réalité c'est que même en étant constamment dehors à explorer on ne connaît jamais intégralement une grande ville de plusieurs millions d'habitants. La clé est de garder son esprit curieux.

Aimes-tu cette ville ? N’a-t-on pas une sensation d’oppression avec tous ces gratte-ciels ?

J'aime énormément cette ville. Je ne trouve pas la ville oppressante du tout car on peut toujours en sortir quasiment immédiatement. Où que l'on soit à Hong Kong on a toujours une montagne couverte de jungle dans le champ de vision ou bien la mer à quelques pas. Cette proximité entre la ville hyper dense et la nature permet de ne jamais se sentir prisonnier de la ville.

romain jacquet photo hong kong

Dans ta vidéo de présentation sur ton site, tu décris l’architecture de Hong Kong comme étant chaotique. Pour toi, le chaos est-il effrayant ou attrayant ?

J'ai grandi en région parisienne. Paris est une très belle ville mais aussi extrêmement uniforme. Dans la photographie je recherche beaucoup les contrastes et je suis donc naturellement attiré par une ville comme Hong Kong au développement beaucoup plus soudain et beaucoup moins régulé. J'aime ses forts mélanges architecturaux et ses grands contrastes entre ville et nature qui lui donnent un aspect chaotique.

romain jacquet hong kong

Quelle autre ville souhaiterais-tu photographier pour son architecture ?

Pour l'architecture, je n'ai pas encore trouvé d'autres villes aussi saisissantes que Hong Kong même si je dois reconnaître que certaines villes environnantes sont également intéressantes comme Guangzhou et Macau.

romain jacquet photo hong kong

Comment t’es-tu rendu compte que tu voulais faire de la photographie ton métier ?

En voyant les retours très positifs de ma première série 'Vertical Horizon', j'ai compris que je pouvais voir dans la photographie plus qu'un simple hobby. La couverture médiatique mondiale qui en a suivit m'a ouvert beaucoup de portes notamment dans le domaine de l'art par le biais de galeries spécialisées dans la photographie. J'ai pu faire un bon nombre d'expositions dans plusieurs pays et grâce à cela j'ai pu en faire ma profession.

romain jacquet hong kong

Quel matériel utilises-tu ? Respectes-tu un temps de pose particulier ?

Chacune de mes séries a été faite avec des modèles différents. J'ai commencé avec un Nikon pour ma série Vertical Horizon. Puis j'ai réalisé ma série The Blue Moment avec un appareil Phase One. Je suis désormais depuis 2 ans passé aux boitiers sans miroir de Sony, le A7R et le A7R ii, très légers mais d'excellente qualité. Mes temps de poses sont généralement longs (entre 15 et 30 secondes) à quelques exceptions près.

romain jacquet photo hong kong

Quelles difficultés rencontres-tu pour prendre les clichés que tu souhaites ?

La série 'The Blue Moment' fut spécialement difficile car il faut des journées spécialement claires et le moment bleu que je capture n'apparait pas tous les jours, cela dépend de beaucoup de facteurs météo. Il m'a donc d'abord fallu repérer tous les spots puis aller prendre les photos les jours où les bonnes conditions sont réunies.

romain jacquet hong kong

Dans certains de tes travaux tu te places sur les toits des bâtiments pour prendre tes photos. Sont-ils facilement accessibles ou tu as besoin d’autorisations particulières ?

C'est un mélange des deux. Certaines fois j'accède à ces toits par le biais de connaissances, d'autres fois sans. Je remarque d'ailleurs qu'l est de plus en plus difficile d'accéder aux toits de la ville sans autorisation.

Quel est ton secret pour avoir le cliché parfait ?

Utiliser un trépied force à une certaine rigueur qui est essentielle pour les clichés de types architecturaux. Mais le plus importants je pense est de prendre son temps et ne pas hésiter à retourner plusieurs fois à chaque endroit jusqu'à obtenir le cliché parfait.

romain jacquet hong kong

romain jacquet hong kong

romain jacquet hong kong

romain jacquet hong kong

Crédit Photos : Romain Jacquet (site)

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographes et inspiration