Des défilés new-yorkais aux plages de Los Angeles : à la rencontre de Craig X Sotres

Des défilés de mode à New York, des couvertures de Vogue Mexico, des concerts en studio de John Mayer et Bon Jovi, des photoshoots mode et des carnets de voyage à Cabo San Lucas... La liste des exploits de Craig X Sotres est longue. En 30 ans d’expérience, il a touché à tous les styles de photo.

Ce photographe autodidacte, aujourd’hui partenaire de Meero, a accepté de nous parler de sa riche expérience dans le secteur de la mode, du voyage et de la musique.

De la côte ouest du Mexique à la côte est des États-Unis

Craig X Sotres est un Mexicano-Américain qui a vécu un peu partout, toujours dans des endroits fascinants. Il est né à Acapulco, au Mexique, et a grandi entre les écuries de ses grands-parents dans le New Jersey et l'appartement de sa mère à Manhattan. Après avoir étudié l'économie à l'université St. Lawrence à New York, il part au Mexique pour aider son père Armando, surnommé "le roi d'Acapulco",  à gérer sa discothèque, son restaurant et sa plage privée. C'était l'âge d'or d'Acapulco, on pouvait y croiser des clients célèbres comme Sylvester Stallone, Joan Collins et Ringo Starr sur les pistes de danse. C'est à cette époque que Craig s'est fait "repéré".  Mais pas en tant que photographe... en tout cas pas encore.

À Acapulco, quelqu'un a remarqué son "look", et très vite il s'est retrouvé dans un avion, direction Los Angeles pour faire quelques essais avec le célèbre photographe hollywoodien Michael Childers. C'est sa carrière de mannequin qui lui a permis de faire ses premiers pas dans la photographie.

Le mannequin passé derrière l'objectif 

Il revient à New York en tant que mannequin professionnel représenté par l'agence Easy-West. Il travaille avec de nombreux clients, se retrouve sur des panneaux publicitaires pour les cigarettes Salem & Newport et tourne des spots TV pour Sergio Valente. Son travail étant principalement destiné au public hispanique, on lui a proposé de s'installer à Mexico. En tant que nouveau "visage", il a beaucoup travaillé avec le magazine Vogue Mexico et tous les photographes de mode de premier plan du Mexique. Entre deux séances, il se met à leur poser des questions sur les appareils photo, le matériel d'éclairage et le processus des prises de vue....

Sur les conseils de ses amis photographes, il investit dans un appareil photo et commence à prendre des photos d'autres mannequins de son entourage. De fil en aiguille, il se retrouve à discuter avec le rédacteur en chef de la rubrique mode masculine de Vogue Mexico. 

"Nous sommes devenus amis et un jour il m'a dit : tu sais, tu es plutôt doué pour la photo, on va te donner une carte de presse Vogue, 50 rouleaux de pellicule, et quand tu reviendras à New York, tu pourras couvrir les défilés de mode pour nous ?”

C'est comme ça qu'il s'est retrouvé dans la fosse à photos des défilés de Ralph Lauren et Calvin Klein avec les autres photographes de mode. L'expérience a donné un éditorial de 12 pages et a fait de lui un contributeur régulier de Vogue.

Créer des éditoriaux de mode pour Vogue et être en couverture aurait été un véritable exploit pour un photographe qui s'est formé pendant des années, alors pour un autodidacte...

Rétrospectivement, Craig admet avoir avancé à l'aveuglette, ce qui l'a beaucoup aidé. De bonnes rencontres, un œil artistique, un timing parfait et l'enthousiasme du débutant l'ont mené à une carrière haute en couleur.

Alors c'était bien que je sois naïf. Je me suis dit : Je vais essayer d'être photographe, pourquoi pas ? 

Pourquoi pas ?

Les expériences qu'il doit à la photo
Dans les années qui ont suivi, il ne s'est pas contenté de couvrir des défilés de mode. Craig Sotres est un touche à tout. Quand on lui demande quel est son type de photographie préféré, il a du mal à choisir. 

Qu'il s'agisse de photographier une belle maison donnant sur la plage à Malibu, d'immortaliser des musiciens de renom sur de grands plateaux ou de prendre des photos pour un catalogue de maillots de bain sur une plage d'Acapulco, son portfolio a de quoi vous donner des envies d'évasion.

"Chaque type de photographie est intéressant et gratifiant, et c'est un défi différent à chaque fois. Je trouve ça fantastique de ne pas se contenter d'une seule chose".

Même la photographie culinaire, bien éloignée de son domaine de prédilection, est intéressante pour lui. Lorsqu'un restaurateur présente un plat qu'il a rendu aussi beau que possible, c'est au photographe d'en faire quelque chose de vraiment spectaculaire. 

Voir la beauté partout

"J'adore immortaliser ce que je vois - une photo, un point de vue - voir la beauté dans les choses, l'extraire et la figer."

C'est ce qui rend Craig si polyvalent : il n'a aucune prétention en matière de style. Son but est de rendre un produit ou un service aussi beau que possible, d'insuffler ce facteur "wow" à chacune de ces images.

"Je pense que la question du style est réservée à 1% des photographes du monde, les grands noms, comme ces stars - Richard Avedon pour Versace et Herb Ritts pour Calvin Klein - les clients viennent vers eux pour leur style".


 

Son travail avec Meero

Craig a commencé à travailler avec Meero en 2017 lors des premiers tournages organisés par Meero. Couvrant principalement la photographie immobilière et alimentaire, il a collaboré à des centaines de photoshoots pour 12 projets photo et vidéo différents dans la région de la Californie du Sud. 

Le jour de notre interview, il avait même un photoshoot plus tard dans la journée. 

Lorsque nous lui avons posé des questions sur ses projets les plus mémorables avec Meero, il nous a parlé d'un projet de location de vacances qui s'est déroulé à Big Bear, à quelques heures de chez lui. Lui et son producteur ont pu organiser autant de tournages que possible afin qu'il puisse rester sur place pendant quelques jours et les réaliser tous en une seule fois ! 

Pendant ces tournages, il rencontrait l'agent immobilier ou l'hôte, se promenait avec eux dans la maison et s'assurait que tout était conforme aux directives du client. Une fois la séance terminée, il procédait à une présélection des photos, puis envoyait les fichiers RAW à Meero pour traitement ! 

Il aime travailler avec Meero, et a même recommandé à des amis photographes de s'inscrire. 

Où le trouver

Aujourd'hui, Craig a plusieurs projets, dont la réalisation d'un calendrier pour Engelbert Humperdinck et le travail sur sa bibliothèque de photos qu'il a constituée au fil des ans.

Vous avez peut-être même déjà vu certaines de ses photos de banque d'image au cinéma (ou en home cinéma), dans des superproductions comme "Minority Report", "Morning Glory", "American Wedding" et bien d'autres. Il explore également la possibilité de créer un livre de table à café de modèles en bikini.  

Et bien sûr, si vous êtes basé en Californie, vous pouvez même voir ses photos sur votre site local de location de vacances ou de livraison de nourriture à domicile. 

Vous pouvez le suivre sur Instagram ou visiter son site web ! 

Craig Sotres

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographiques et inspiration