10 astuces pour une annonce immobilière parfaite !

Immobilier
1 juin 2019 par Elias Khatal
10 MIN

Aujourd’hui, le plus gros des recherches immobilières passent par internet. Selon une étude d’HSBC, 93% des Français passent par le Web pour trouver des logements. C’est pourquoi, face à une concurence de plus en plus serrée, il est plus que jamais important de publier l’annonce parfaite.

1) La bonne description

  •  L'atout majeur d'abord 

Il faut toujours débuter sa description par le point positif du bien, celui qu’il faut absolument mettre en avant. Ce sont les premières informations que les visiteurs verront sur l’annonce. Mettez-le au tout début de votre texte afin de capter leur attention et leur donner envie de lire la suite.

Viennent ensuite les informations sur la localisation du bien et son environnement. Il s'agit de l’un des critères les plus importants, de la recherche des futurs acheteurs. Il ne faut d’ailleurs pas hésiter à citer tous les points positifs d’une situation géographique. Dans les grandes villes, indiquez la proximité des transports en commun. Dans les petites communes, donnez le temps de transport pour rejoindre la grande ville la plus proche. En région, mentionnez tous les axes majeurs de transport à proximité. Décrivez le quartier si c’est un point positif (résidentiel, calme, tranquille). Indiquez la proximité des commerces, restaurants et services médicaux. Mettez en avant aussi la présence d'écoles de votre secteur pour les familles avec enfants.

  • Donner un maximum d'informations 

Décrivez en détail le logement et ses caractéristiques tout en restant le plus concis possible. Plus les informations seront présentes plus l’acheteur sera rassuré par l’annonce. Voici quelques points essentiels qui doivent figurer dans vos annonces :

- L’étage pour les immeubles, la présence d’un ascenseur, le nombre d’étages pour les maisons
- Les surfaces annexes et dépendances (balcon, terrasse, cave, grenier, garage, parking, cabane de jardin, etc.)
- Une place de stationnement en ville
- Le système de chauffage : collectif, pompe à chaleur, chaudière gaz à condensation, chaudière bois, poêle à granulés, etc.
- Le type d’isolation dont dispose votre logement ? Y a-t-il du double-vitrage ?
- La présence d’une cheminée ou d’un poêle à bois
- Une bonne exposition (ouest, sud ou est).
- L’absence de vis-à-vis
- Le nombre de chambres, de salles de bains (ou salles d’eau) et de W.C. séparés
- La présence de rangements (penderies, placards, dressing…)

  • Se concentrer sur les qualités 

Étant donné qu’aucun bien n’est parfait, il est important de ne rien cacher aux futurs acheteurs, sans quoi la relation de confiance est inenvisageable. Il ne faut cependant pas non plus mettre en avant les points négatifs dans votre annonce.  Laissez hors de la description de votre annonce tous les défauts mineurs du bien. Une isolation imparfaite, des charges un peu élevées, une orientation nord ou encore un vis-à-vis proche, sont autant de points qu’il sera possible d’aborder plus tard, lors de la visite.

  •  Précis et concis 

En ce qui concerne la forme, privilégiez les phrases simples et concises. Votre annonce doit être claire, et sobre. Rédigez un texte sans abréviations ni superlatifs. Votre principal objectif est d’écrire un texte clair et agréable à lire. N'hésitez pas à aérer en sautant des lignes régulièrement et évitez les blocs. Utilisez des mots simples et compréhensibles par le plus grand nombre. Restez factuel et objectif et votre description sera réussie.

2) Les bonnes photos 

Selon une étude américaine, 95 % des visiteurs d’un site d’annonce immobilière passent vingt secondes à regarder la première photo. Les internautes regardent en priorité les visuels des biens avant de s’intéresser au reste. Ils vont ainsi passer 60% de leur temps à regarder les photos et répartir le reste sur les autres éléments de l’annonce. Le professeur Michael Seiler, fondateur et directeur de l’institut du comportement de l’immobilier expérimental Old Dominion University qui a dirigé l’étude, résume clairement la situation actuelle : “Sans une photo qui attire l’œil, la bataille est perdue d’avance. Vous avez 2 secondes pour capter l’attention.” Il faut alors, avant toute chose s’assurer que les photos conviennent à votre annonce. Pour cela, une multitude de critères doivent être respectés pour retranscrire dans les moindres détails le potentiel des biens proposés.

Inscription Meero

  • Penser grand-angle !

Le premier de ces critères est de prendre ses visuels avec un appareil photo de qualité équipé d’un grand-angle. Il s’agit du point de départ de toutes photos immobilières de qualité. En effet, dans un cadre professionnel, il est indispensable d'utiliser des outils professionnels. L'objectif grand-angle présente alors plusieurs avantages par rapport aux compacts ou aux smartphones. Il va permettre de mieux rendre l’espace des pièces. Il ne s'agit pas d'un gadget. Son absence aura tendance à écraser les volumes, ce qui donnera l’impression que le bien est plus petit que ce qu’il n’est vraiment. Mais attention, comme toutes les bonnes choses, il ne faut pas en abuser. Un trop grand-angle risque de distordre la photo et de lui donner un effet fish-eye qui peut dérouter.

 Visuel immobilier qualité

© Meero

  • Que la lumière soit 

Rien ne peut dissuader un futur acheteur plus qu’un logement sombre. Il est très difficile de se projeter dans un espace quand les photos ne montrent rien. Aussi, la taille, la clarté et la convivialité sont tous des facteurs décisifs dans le processus d’achat. Même si les images ne vont pas vendre un logement à elles seules, elles doivent transmettre facilement au lecteur tous les atouts d'un espace. Il alors est primordial que les pièces photographiées soient correctement éclairées. Dès lors, préférez toujours une lumière naturelle qui est beaucoup plus agréable que l’éclairage artificiel. Ouvrez les volets et laissez le soleil entrer. Vous obtiendrez un visuel clair et accueillant, qui attirera l’œil des acheteurs.

 Visuel immobilier qualité

© Meero

  • Le bon cadre 

Maintenant que vous êtes équipés de votre grand-angle et que la lumière est satisfaisante, c’est le moment de prendre vos prises de vue. Mais cela peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. Pour que le cadrage de votre photo immobilière soit parfait, il faut tout d’abord penser à prendre un trépied. L’appareil étant stable, les images s’en retrouveront plus nettes et le fait que les clichés soient réalisés à la même hauteur appuiera la cohérence de vos visuels. L’objectif maintenant est de photographier la pièce de manière à ce que les futurs acheteurs puissent se projeter dans les photos. Essayez de montrer comment les pièces communiquent. Faites en sorte que les éléments importants du bien soient bien mis en avant. Assurez-vous que toutes les photos soient lisibles.

 Visuel immobilier qualité

© Meero

  • Quelques petites retouches 

Voici la dernière étape. Vos visuels sont prêts, lumineux et bien cadrés. Seulement, rien n’est parfait. N’hésitez pas à utiliser un outil de retouche gratuit ou non (Photoshop en tête) rapide jusqu’à obtenir un résultat satisfaisant. Qu’il s’agisse d’un cendrier à retirer, une zone trop sombre à éclairée ou la balance des blancs à retravailler, ce sont dans ces petits détails que se joue le succès d’une annonce. Il ne faut pas pour autant dénaturer le bien. Les retouches trop appuyées se repèrent assez facilement, alors tâchez de rester subtil. En voici un exemple.

© Meero

  • Faire appel à un professionnel 

Enfin, le moyen le plus simple et le plus efficace pour obtenir des photos parfaites reste encore de faire appel à un professionnel. En effet, par son expérience, son regard et ses compétences, un photographe est en mesure de garantir un résultat précis et répondant à tous les critères. En plus de la simple prise de vue, un professionnel apportera un conseil en home staging. Des plateformes comme celle de Meero permettent de commander un reportage en deux clics, très facilement et à des tarifs défiant toute concurrence. De plus en plus d’agents immobiliers ont, d’ailleurs, recours à cette option. Pour cause, les photos professionnelles s’avèrent être un atout majeur pour les annonces. En moyenne, les agences qui ont eu recours aux services de Meero ont vu le taux de clics de leurs annonces multiplié par 2,8 et reçoivent 2,1 fois plus d’appels par bien.

Vous avez désormais toutes les clés en main pour publier l’annonce parfaite. À vous de jouer !

Restez informé

Recevez les dernières tendances photographes et inspiration