]
Ecologie

L'opération surprise de WWF sur Instagram

une photographie avant/après d'une prairie traversée par une rivière, aujourd'hui rasée et asséchée

Les détails d'une réussite

La dernière opération de sensibilisation de WWF sur Instagram a pris tout le monde au dépourvu. Pour réussir son coup, l’ONG a travaillé en collaboration avec l’agence de publicité TBWA et quelques Instagramers populaires.

Tout a commencé il y a quelques jours, lorsque certains comptes Instagram ont posté des clichés de merveilles naturelles du monde, les laissant passer pour le lieu de leurs dernières vacances. Les commentaires et les likes furent nombreux, et beaucoup de personnes ont manifesté leur envie de se rendre sur ces endroits magnifiques. « Stunning ! », « Beautiful », ou encore « Trop beau ! C’est où ? », pouvait-on lire à la suite de ces posts. 

Mais ce que personne ne savait, c’est que ces photos étaient en fait extrêmement retouchées. Les lieux d’origine étant bien moins attrayants en raison d’une pollution destructrice de l’homme. Dans un deuxième temps, les mêmes comptes Instagram publiaient alors une seconde photo, l’originale cette fois, accompagnée du message suivant : « Malheureusement, aujourd’hui cet endroit ne ressemble plus à ça. #TooLaterGram. Mais sauvons les endroits qui peuvent encore l’être. »

Une communication efficace et une prise de conscience collective espérée

C’est donc une opération de sensibilisation en deux temps très intelligente de la part de WWF. Elle permet de positionner le public face à ce que l’homme a provoqué sur Terre. Le fait de montrer de façon brusque ce que la beauté de la planète a perdu à cause de la pollution permet de réaliser l’ampleur des conséquences de nos activités. Les endroits mis en avant lors de cette campagne sont la Guyane, la grande barrière de corail, le Mont Blanc, la Californie, l'île Henderson, le Brésil, le Groenland, Yang tsé Kiang et Sumatra.

L’ONG a par la suite publiée une vidéo pour expliquer l’ensemble de l’opération.

 

 

 

 

 

Publiée le