E-COMMERCE

Quelles sont les règles d'or du packshot ?

90 % de l'information transmise à notre cerveau est visuelle. De ce fait, les visiteurs d'un site Web sont d'abord attirés par des éléments visuels, plutôt que par des textes écrits.

Les visuels d’un site e-commerce jouent un rôle très important dans la e-reputation de votre marque et donc dans la confiance en vos produits. 93 % des consommateurs considèrent l'image comme un élément essentiel dans leurs décisions d'achat, alors ne faites pas l’impasse sur la qualité de vos photos et prenez connaissance des différentes règles d’or de la photographie packshot.

I - Les règles d’or de la photographie packshot :

1) Complétez au maximum votre fiche produit

Si votre produit existe en différentes couleurs et différents modèles, ne vous contentez pas de présenter la photo qui vous semble la plus représentative (ou même jolie) et d’accompagner l’image d’une légende « existe aussi en ...». Ne soyez pas avare de détails et exposez toutes les variantes dont vous disposez. Une riche série de photos rendra votre produit plus attractif et plus riche.

Meero Garmin

© Garmin


Il en va de même pour un seul produit, multipliez les angles et les prises de vues pour que le produit soit le plus représentatif possible pour l’acheteur qui ne peut ni toucher ni essayer le produit. Il est important que l’acheteur puisse visualiser le produit sous toutes ses coutures, de près de loin, du dessus, de trois quarts. Plus vous compléterez votre fiche produit par une large gamme de photos, plus l’acheteur se sentira en confiance et se laissera tenter par l’acte d’achat.

Meero Ikéa

© Ikéa

2) Pensez à la règle des tiers

Imaginez que le cadre est divisé en 9 segments égaux par 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. La règle des tiers indique que vous devez positionner les éléments les plus importants de votre scène le long de ces lignes ou à leurs points d’intersection.

C’est certainement le principe de composition le plus célèbre et le plus simple à mettre en œuvre. De nombreux appareils photo permettent d’ailleurs d’afficher cette grille sur l’écran LCD ou dans le viseur pour vous aider à composer votre image.

Meero Etsy

© Etsy

3) Trouvez la meilleure mise en scène pour mettre en valeur l’article

Les accessoires aident à contextualiser votre article, afin que les acheteurs potentiels comprennent ce à quoi il sert et puissent l'imaginer dans leur propre environnement. Ils peuvent également avoir un rôle pratique : montrer l'échelle, la taille, ou l'utilisation. Avant de choisir vos accessoires, regardez bien l'objet que vous voulez photographier. Vérifiez que les accessoires ne vont pas distraire l'attention des acheteurs ou rendre la photo difficile à comprendre.

packshot

© Meero

Essayez une mise en scène avec un ou deux accessoires puis faites une photo test. Est-ce que ces accessoires font ressortir une caractéristique intéressante du produit ? Faut-il essayer un angle différent, réorganiser les accessoires afin qu'ils soient moins visibles, disposer les éléments d'une autre façon, ou changer la mise au point ?

Il existe différentes manières de mettre en scène votre produit :

L'utilité : Montrez votre produit en action pour que les acheteurs comprennent comment ils pourraient l'utiliser. Si votre produit est assez petit pour être facilement transporté, photographiez-le par exemple dans un sac à main, à côté d'un livre ou d'un portefeuille.

packshot tefal

© Tefal

L'inspiration : Si vous avez créé ce produit dans votre atelier à la campagne par exemple, vous pourriez incorporez des branches ou des feuilles de votre jardin dans l'image. Accompagnez votre produit d’une décoration, d’un ingrédient ayant un rapport pertinent avec le produit.

Meero packshot

© Meero

Le processus : Vos clients recherchent-ils votre produit parce qu'il est fabriqué d'une certaine manière ? Utilisez-vous un outillage spécifique pour réaliser vos articles ? Si c'est le cas, vous pouvez intégrer ces éléments à votre mise en scène.

Meero Shutterstock

© Shutterstock

4) Veillez à la lumière

Comme vous le savez déjà, la lumière est primordiale, et dans la photographie de produit encore plus. La première chose dont il faut tenir compte, c’est la surface du produit : brillante ou opaque. Les objets brillants sont ceux qui possèdent une surface métallique ou qui sont fabriqués en verre et qui reflètent ainsi la lumière à la perfection. Dans ce cas, vous serez doublement attentif afin d’éviter de créer des reflets indésirables, non prévus.

packshot meero

© Meero

Plusieures options s’offrent à vous : vous pourrez utiliser la lumière naturelle comme la lumière artificielle avec un ou plusieurs flashs, un panneau LED, mais le plus important est que la lumière soit répartie de façon uniforme et homogène sur le produit pour le mettre en valeur.

packshot lunettes

© Meero

En fonction de l’intensité de la lumière, faites les mesures d’expositions et réglages nécessaires sur votre appareil photo : vitesse rapide pour éviter les flous de bougé, sensibilité ISO peu élevée pour éviter le bruit, grande ouverture pour mettre en valeur les détails de l’objet.

5) Maîtrisez le close-up

Ce type de packshot sert à mettre en valeur un détail particulier du produit. Les photos gros plan sont généralement utilisées en complément d’autres photos car, évidemment, elles ne se suffisent pas à elles seules. Elle servent à mettre en valeur une texture, une matière, ou un détail précis tel qu’un logo par exemple, qu’une photo globale ne soulignerait pas forcément.

 

packshot bijou

© JewelCandel

La plupart des appareils présentent une icône de tulipe miniature qui permet d’activer la fonction « macro ». On utilise cet effet afin de capturer un objet de petite taille pour lequel les détails importent, comme un bijou ou encore une fleur. Cela permet de réduire la profondeur de champ et d’offrir une perspective différente à l’image.

6) Ne délaissez pas la retouche photo

Éditez vos photos : la correction des tons, le recadrage, le redimensionnement et l’alignement peuvent transformer un cliché quelconque en une photo de produit spectaculaire.

Certains programmes tels que Lightroom vous permettront d’appliquer la même modification à un catalogue de photos.

Ainsi, vous pourrez modifier la lumière, la brillance et les contrastes avec un histogramme qui vous renseignera sur vos changements à tout moment. Enfin, vous pourrez éliminer les distorsions et les aberrations chromatiques.

Ensuite, passez à l’étape Photoshop pour réaliser la correction secondaire. Grâce à ce programme, vous pourrez créer une image équilibrée, ajouter un fond, original ou sobre autour de votre produit. C’est aussi à cette étape que vous pourrez effacer les petites traces de saleté qui vous auraient échappé sur votre produit.

Packshot retouche

© Spin 36

II - Les pires erreurs à ne pas commettre :

1) Le manque de variété de photos

Le nombre d’images et la variété d’angles que vous présentez influencent vos résultats. Des images de qualité avec des détails montrent aux clients les tissus, les motifs et les autres aspects du produit qui pèseront dans leur décision d’acheter ou non votre produit.

Pour éviter cette erreur courante, présentez votre produit sous le plus d’angles différents possibles, mais en gardant la même distance focale, pour conserver un aspect cohérent.

2) Les photos non conformes au produit

Évitez autant que possible de choisir pour vos photos d’illustration des produits qui ne seraient pas exactement les mêmes que ceux que vos clients découvriront en ouvrant leurs colis. Multipliez les prises de vue, proposez-en autant que vous le pouvez. Cela vous permet de décliner les différentes options, les couleurs, etc.

packshot domac

© OhMyMag

Par ailleurs, les mentions du type « photo non contractuelle » sous vos images sont contre productives car elles n’incitent pas à la confiance.
Aussi, n’abusez pas des retouches. Une photo de produit efficace est une photo qui met l’article en valeur, et non une photo qui réinvente le produit. D’ailleurs, plus de 22% des consommateurs retournent les produits parce qu’ils ne correspondent pas à l’image sur le site.

3) La mauvaise qualité des visuels

L’absence de visuels produits et les photos de mauvaise qualité montent sur le podium des 3 premiers facteurs dissuadant les internautes d’acheter sur un site e-commerce.

Etsy, site de commerce électronique basé sur les articles faits main ou vintage, avec un catalogue répertoriant plus de 60 millions d'articles, a constaté que la qualité des images était le facteur le plus important dans une vente en ligne pour 90% de ses utilisateurs !

packshot NewsGento

© NewsGento

En effet les consommateurs qui cherchent à faire un achat, surtout s'il s'agit d'un achat coûteux, vont passer du temps à examiner chaque détail des photos des produits avant de prendre une décision. Si vous ne pouvez pas leur offrir l'information dont ils ont besoin, telle que la représentation claire d’une matière par exemple, ils seront plus susceptibles de partir.

III) Faites le choix d’une solution clef en main et choisissez Meero

75% des consommateurs lorsqu’ils achètent un produit en ligne.

Consciente de ce réel enjeux, la start up Meero créée en 2016 travaille avec des clients prestigieux dans le monde entier pour produire des photos, des vidéos, des visites virtuelles 360° et autres solutions visuelles.

Pour répondre à tous vos besoins visuels, Meero a développé e-commerce, et ce peu importe votre emplacement grâce à son réseau mondial de plus de 58 000 photographes professionnels sélectionnés et formés à la photographie de packshot.

Chaque photo est livrée dans un délai de 24 heures grâce à un service de retouche unique, élaboré grâce à l’intelligence artificielle. Ce service améliore de manière homogène et cohérente un grand nombre de visuels, permettant ainsi une parfaite cohérence entre les produits.

Meero packshot

Meero packshot

Meero packshot

© Meero

20 May 2019 par Pauline Gabrielli

Populaire

E-COMMERCE

Comment vendre efficacement sur les marketplaces ?

En 2019, les marketplaces représentent 52 % de toutes les ventes mondiales en ligne. Cependant, sur ces sites, la concurrence est acharnée. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, développez une stratégie marketing efficace pour assurer votre présence en ligne.

28 Jun 2019 par Thomas White

Articles similaires